Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36

Warning: Creating default object from empty value in /home/torpedo/torpedo.ndlr.net/blogs/b2evocore/_class_settings.php on line 36
Le blog de Torpedo - Août 2006

Archives pour: Août 2006

31.08.06

Permalink 09:20:23, Catégories: Le petit Nicolas, 92 mots   French (FR)

Soit dit en passant

Décidément, je trouve que notre ami Sarko est de plus en plus écoeurant : il me semblait naïvement que tout ce qui concerne les habitants de ce pays, devait préoccuper un ministre de la République. A fortiori quand ledit ministre est responsable de ce désastre et de cette honte. Quant à nos amis du MEDEF, qui "ont accueillis par des applaudissements" le discours du premier poujadiste de France, je les trouve de plus en plus faux-cul : tout le monde sait qu' ils adorent la main d'oeuvre étrangère.

Permalink 09:01:28, Catégories: Petit boutiquier, 353 mots   French (FR)

Par ici la monnaie

Sans doute effrayé par une éventuelle fuite des capitaux que pourrait entraîner la dernière mesure kolkhosienne de Villepin au sujet du financement des chèques transports sur la base du volontariat et de l'esprit de Noël qui règne dans le coeur de nos amis capitalistes, Jean-Louis Borloo a tenu à rassurer les groupies du Medef, par une mesure choc, d'une audace inouïe : réduire les charges cotisations patronales pour les entreprises de moins de 20 salariés. Bien sûr officiellement, il s'agit de lutter contre le chômage (il faut bien faire rire le peuple de temps à autre).

Il est vrai que le salaire extraordinairement mirobolant d'un smicard constitue un tel frein à l'embauche et à la construction de piscine dans les résidences secondaires, qu'il est bien normal de donner un petit coup de pouce à nos gentils entrepreneurs, sans qui selon saint-Loïc, le monde ne serait qu'un été sans soleil, un vagin sans parfum. Et tant pis si cela aggrave les déficits des organismes de la Sécurité sociale, on aura qu'à augmenter les cotisations salariales ou bien à dire que les Français sont toujours malades. Plus belle la vie, en quelque sorte.

Ca fait vingt ans qu'on sait que cette politique de réduction de cotisations a autant d'utilité sur le chômage qu'une paire de couilles de castrat égarée dans un harem. Et ça ce n'est pas moi qui le dit, c'est la Cour des Comptes : la réduction des cotisations patronales, c'est "un dispositif incontrôlé, au coût aujourd'hui très élevé et à l'efficacité quantitative (...) trop incertaine pour qu'on ne s'interroge pas sur la pérennité et l'ampleur du dispositif". C'est beau comme du Shaekspeare.

D'ailleurs je suis sûr que le prochain Combien ça coûte?, si prompt habituellement à dénoncer "la gabégie des pouvoirs publics et le gaspillage de l'argent du contribuable qui en marre d'être une vache-à-lait au service d'un Etat odieusement fiscaliste" (j'adore m'essayer de temps à autre au style poujado-libertaprout), va consacrer un numéro spécial sur l'argent donné gratuitement, sans contre partie au patronat.

21.08.06

Permalink 07:23:43, Catégories: Le petit Nicolas, 408 mots   French (FR)

Les gros dégueulasses

Depuis le temps qu’on le pratique, on commence à saisir le mode de fonctionnement du gouvernement. Culpabiliser les victimes, se décharger sur elles de ses propres responsabilités.

Trop de chômage? La faute aux pauvres qui ne veulent pas bosser.
Trop de licenciements? La faute aux grèvistes qui ne comprennent rien aux enjeux de la mondialisation.
Trop de SDF? La faute aux tentes qui encouragent la sédentarisation.
Trop de morts en été? La faute aux vieux qui oublient de boire.
Trop de pluie? La faute aux inondations.

Arno Klarsfeld a lui aussi parfaitement compris le système :


"Certaines associations comme Réseau éducation sans frontières" ont "poussé des familles qui étaient complètement hors cadre de la circulaire à déposer le plus de dossiers".

Et l'avocat de citer l'exemple d'une mère célibataire sans-papiers avec un enfant de six mois réclamant des papiers. "Je lui ai dit: vous n'avez aucune chance, faites-vous la plus petite possible".

Le médiateur a expliqué que "les associations ont poussé une mère comme celle-là à déposer des dossiers pour faire gonfler les chiffres" et après RESF scande "vous voyez Nicolas Sarkozy comme il est méchant, il y a 30.000" demandes et il n'en accepte "que 6.000".

"Alors que ces gens qui n'étaient pas repérés par les services de police, maintenant ils vont avoir un arrêté de reconduite à la frontière. RESF a une responsabilité vis-à-vis des familles qu'ils ont poussé à se déclarer à la préfecture alors qu'ils savaient qu'elles étaient hors champ de la circulaire", a jugé Arno Klarsfeld, taxant RESF de démagogie.

beurk

Synthèse : trop d'expulsions? C'est la faute à RESF.

Sarkozy qui faut-il le rappeler n'a jamais fait de mal à un Moldave, et Arno Klarsfed qui est à la politique ce que Sartre était à la mécanique (Si une série de voitures sort de l'usine avec un vice de fabrication et que ces voitures viciées causent des accidents, des blessés et des morts, il est juste de se retourner contre le constructeur. Peut-on agir de même en assimilant le parent au constructeur et l'enfant au produit vicié ?), n'y sont pour rien. Contrairement à RESF, eux ils ne font jamais dans la démagogie. Ou alors juste pour déconner entre deux meetings. D'ailleurs, c'est bien simple, si RESF n'existait pas, il y aurait eu zéro expulsion.

Tout ça est bien dégueulasse.

19.08.06

Permalink 20:29:19, Catégories: Le petit Nicolas, 641 mots   French (FR)

Spam à tous les étages

Entre deux spams me vantant les bienfaits du viagra et autre élargisseur de pénis, j'ai reçu ça :

Recevez tous les messages sms de votre âme soeur grâce à notre sms espion!

Logiciel à installer (en quelques secondes) sur mobiles nokia (compatible sur les nokia symbian) , ensuite vous offrez le mobile à la personne souhaitée, et vous aurez la possibilité de recevoir tous ses messages sms (entrant et sortant) , en double sur votre mobile! ex: vous offrez le mobile avec le logiciel intallé à votre femme, si elle venait à recevoir un sms sur son mobile, vous le recevrez également en copie sur votre mobile! Idéal si vous avez des doutes...

Le logiciel est vendu sur un cd, ou peut etre envoyé par mail, installation simple de l'ordinateur au téléphone mobile via une connexion cable, infrarouge ou bluetooth.

Paiement par cb (Paypal) ou envoi en contre-remboursement possible.
Informations nécessaire à fournir: le numéro IMEI du mobile destiné à recevoir le logiciel ainsi que le numéro de téléphone souhaité pour recevoir les copies sms.

Ah ah, comme si avec le semi-remorque de Viagra que j'ai commandé ainsi que les deux ou trois élargisseurs de pénis achetés en promo, j'avais quoi que ce soit à craindre...

En revanche, je suis sûr que cette offre alléchante serait bien utile à Sarkozy lui qui a connu moults déboires conjugaux. Sans compter que ça collerait bien avec sa philosophie politique. Oui je sais que c'est très très mal de s'attaquer à la vie privée des Schtroumpfs et de leur jardin secret mais à ma décharge hier j'ai eu le malheur d'aller faire une virée à la fnac. Ils sont très zélés à la fnac, impossible de manquer le dernier tract publicitaire de Sarkozy. On le trouve à tous les rayons : nouveautés, politique, histoire, littérature jeunesse... On aurait dit le blog à Loïc, une vraie horreur. Devoir supporter cette tête de gondole souriante et fière de lui tandis qu'on a encore en tête les images des expulsés de Cachan, c'est difficilement supportable.

Il n'empêche que du coup je n'ai pas pu m'empêcher de le feuilleter, vaguement honteux, à la manière d'un adolescent zieutant son premier Playboy dans un bureau de tabac. Je suis tombé sur ce passage que je retranscris de mémoire. P 37 :

C'est à l'âge de 14 ans que j'ai conçu ma grande politique migratoire pour la France. C'était une nuit chaude du mois d'aôut. Je m'en souviens très bien car à l'époque je n'avais pas encore d'élargisseur de pénis. Tandis que je me branlais très fort en pensant de toute mon âme à Line Renaud et à sa maison au Canada, je me suis mis à expulser des milliers de spermatozoïdes sans papiers. C'était très jouissif. Une vocation était née, mon destin était en marche. Vive la France, vive la République.

Hasard ou coïncidence, mais après m'être plongé dans l'oeuvre du premier Schtoumpf de France, j'ai acquiésé pour la première fois de ma vie à un article du Figaro :

Mais la favorite des sondages donne un avertissement aux médias : « Ce n'est pas la première fois que des infos concernant ma famille et mes enfants sont diffusées dans la presse. Maintenant ça suffit! », menace-t-elle. En oubliant peut-être un peu vite la médiatisation de son accouchement en 1992. Sa fille Flora était née sous les objectifs des caméras et de la presse « people », convoqués là par Ségolène Royal.

D'ailleurs je profite de l'occasion pour signaler que si la presse people est intéressée par les photos des grumeaux bileux de Madame Torpedo, je suis prêt à négocier (rien à espérer à moins de 10 000 euros la photo).

18.08.06

Permalink 01:42:26, Catégories: Patati et Patata, 618 mots   French (FR)

Lectures de fin d'été

La rentrée approchant à grand pas, j'ai commencé à me replonger dans mes lectures d'historien (hein? quoi? un prof qui bosse au mois d'août? murmures incrédules dans la salle...). L'occasion de redécouvrir la Constitution du 24 juin 1793 que j'avais, il faut bien l'avouer, complètement oublié :

art 1° :le but de la société est le bonheur commun. (...)

art 21 : les secours publics sont une dette sacrée. La société doit la subsistance aux citoyens malheureux soit en leur procurant du travail, soit en assurant les moyens d'exister à ceux qui sont hors d'état de travailler.

Article 35 : quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

l'intégral

Il va sans dire que cette Constitution ne fut jamais appliquée. Mon petit doigt me dit qu'elle ne le sera pas non plus en 2007.

En des temps difficiles où la cheftaine du Medef s'essaie piteusement à la philosophie économique(«la vie et l'amour sont précaires, pourquoi le travail ne le serait-il pas?») et où seul le bonheur de quelques actionnaires prime, on ne peut être que saisit par la modernité de l'article 1. Certes le bonheur commun ne se décrète pas. Mais on peut essayer de le construire ensemble. C'est en tout cas un idéal plus bandant et plus exaltant que "vivons en sécurité entre bons Français en regardant Combien ça coûte?".

Idem pour l'article 21. La solidarité comme "dette sacrée". La grande classe. Cet article, il aurait quand même de la gueule dans un programme d'un candidat à la présidentielle ou même dans une Constitution européenne... Trop utopique? Certainement pas plus utopique que l'abolition des privilèges la nuit du 4 août ou que les efforts pathétiques de Borloo pour nous faire croire qu'il a peigne chez lui...

Et que dire enfin de l'article 35 qui fait de l'insurrection non seulement un droit mais aussi un devoir? Ca nous change des niaiseries patronales sur le service minimum de mes couilles et la limitation du droit de grève...

Comme le disait Jacques Roux, surnommé le curé rouge, "la liberté n'est qu'un vain fantôme quand une classe d'homme peut en affamer une autre". Certains ont frôlé la syncope pour bien moins que ça.

Pour finir enfin sachez que je poursuis toujours la lecture de ma nouvelle Bible, "le guide de la femme enceinte, un guide pour accompagner la future maman tout au long de sa grossesse". Page 173 :

"Lorsque votre bébé a été posé sur vous, vous l'avez regardé et malgré votre joie, vous n'avez pas osé vous avouer une légère déception. Vous ne le trouvez pas beau!

C'est parfaitement normal.

La tête du bébé représente le quart de sa taille normale alors que, chez l'adulte, elle ne représente qu'1/7°. (...) Ses yeux paraissent très grands. C'est normal puisque leur taille est de 2/3 de ceux de l'adulte alors que la tête est plus petite. (...). Les organes génitaux de votre bébé sont très développés, surtout si c'est un garçon."

Doit-on en déduire pour autant que tous les bébés du monde sont dotés de l'organe exponentiel de Rocco Sifredi, des yeux de Pikachu et de la tête de Barouin? (Barouin je le mets en photo parce que lui à la différence des deux autres vous ne le connaissez pas. De vrais gamins obsédés sexuels, voilà ce que vous êtes).

Si ce croisement improbable se réalise, il est légitime me semble-t-il, d'avoir "une légère déception".

09.08.06

Permalink 14:26:15, Catégories: Ailleurs, 21 mots   French (FR)

Borisio Ferrara

Oui mais qui nous dit que cette histoire de fabrication de rumeur est bien réelle? Hein?

(via Kopikol of course)

08.08.06

Permalink 14:30:15, Catégories: Patati et Patata, 306 mots   French (FR)

Carte postale italienne

Florence

J'ai deux passions dans la vie : les pâtes et les raviolis. Tout le reste n'est que vanitates insipides. C'est pourquoi mon escapade à Florence a été pour moi un grand moment de bonheur orgasmique. Mais il serait dommage de réduire Florence à ses plats de pâtes et à ses raviolis. La ville de par son glorieux passé historique (le pape y a pété en 1457), artistique et footballistique, mérite mieux qu'un jugement gastronomique franchouillard. C'est pourquoi je tiens à dire que ce que j'ai adoré à Florence, je veux dire à part les pâtes et les raviolis, ce sont les lasagnes. Vertes et exquises, délicieuses.

Rien de tel également que les vacances pour s'enrichir intellectuellement. C'est ainsi que j'ai dévoré "le guide de la femme enceinte, un guide pour accompagner la future maman tout au long de sa grossesse" acheté par ma vomi woman. Depuis, endomètre et trompes de Fallope n'ont plus de secrets pour moi, ce qui devrait me permettre de briller dans les soirées mondaines. Et puis surtout, quand "la mère de ma descendance" (c'est le nouveau surnom que je lui donne dans l'intimité) a la tête dans le lavabo et qu'elle pousse de grand cris rauques de sanglier égorgé, je ne manque jamais de lui en lire quelques petits extraits savoureux :

"Vous êtes en train de vivre une aventure fabuleuse, celle de la vie"; "Vivez intensément cette période magique"; "Pensez sans cesse à ce privilège qui est le votre : vous fabriquer une nouvelle vie". Et toujours de conclure par une petite touche personnelle : "Tout ceci est normal mon poussin, ne te fais pas tant de bile".

Ce à quoi elle me répond entre deux glou-glous de grumeaux, "Pauv'con".

Plus inquiétant en revanche : j'ai appris qu'il existe encore en 2006 des fans de Louis de Funès.

Le blog de Torpedo

J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée nationale.

Août 2006
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Rechercher

Recent Referers


Top Referers

Syndiquez ce blog XML

What is RSS?

powered by
b2evolution