Archives pour: Décembre 2005

24.12.05

Permalink 02:27:46, Catégories: Patati et Patata, 282 mots   French (FR)

La pierrade

- Allez alleeuuueeee, on ouvre les cadeaux. Je veux voir les cadeaux, les cadeaux, allez alleeeeeuuu...
- Attends normalement c'est demain matin qu'on les ouvre...
- Allez alleeuuueeee on ouvre les cadeaux. Je veux les cadeaux, les cadeaux, allez alleeeeeuuu...
-C'est bon, t'as gagné, voici le tien.
-ouais ouais, c'est les cadeaux...

Scrcchchhh [bruit du papier arraché)

- Oh. Une pierrade.
- Ca te plaît?
- Pfff euh ben hum.... oui.

Enfant, on rêve d'être le buteur providentiel qui égalise à la dernière minute de la finale de la coupe du monde face à l'Allemagne. On rêve d'être d'être cosmonaute, pompier, égyptologue, delphinologue. Puis vient l'adolescence et son lot de points noirs. On s'imagine en leader charismatique d'OTH ou d'un autre groupe de variété. On écrit des poèmes en buvant de la Kro tiède. On fait rire les filles, on se croit drôle.

Et puis un jour, on a dépassé les trente ans et on vous offre une pierrade. Pour mémoire je rappellerai juste qu'une pierrade, c'est cet objet non contondant qui pèse approximativement trois quintaux (sa forme compacte granitique le rend très maniable dans le train du retour) et s'avère bien pratique pour faire des merguez-parties dans son 25 m2.

On se sent alors très vieux. On se sent seul. On est devenu malgré nous un bourgeois carnivore. C'est du moins l'image qu'on doit donner aux autres.

- Tiens voilà ton cadeau.
- Oh. Une poêle.
- Euh non c'est un Wok. Tu as le livre de cuisine asiatique aussi. Ca te plaît?
- Pfff euh ben hum.... oui.
- Ok te fatigue pas, je crois savoir ce que tu ressens. On fera mieux l'an prochain.

Permalink 01:45:48, Catégories: Ailleurs, 20 mots   French (FR)

Parodipod

Loïc et Nico sont dans un bureau... Merci Tristao pour ce joyeux cadeau de Noël, on en redemande.

23.12.05

Permalink 00:47:25, Catégories: Le petit Nicolas, 50 mots   French (FR)

bizzzzzness is bizzzzness

Pendant que nous on pèse le pour et le contre, d'autres vendent leurs petits bidules. Après le karscher, le podcast. La technologie du troisième millénaire au service d'idées ultraréactionnaires, c'est beau.

Dans la foulée, un autre élément à charge : Sarko a-t-il censuré l'AFP?.

22.12.05

Permalink 00:36:19, Catégories: Le petit Nicolas, 383 mots   French (FR)

Sarkozy = Le Pen : oui mais non peut-être

Jusqu'à présent j'étais plutôt d'accord avec lui et lui à penser que Act-Up par ses affiches avaient atteint le point Godwin. Aussi odieux et démago soit-il, Sarko ne me semblait pas capable de lever le bras droit aussi haut que Le Pen.

Mais plus ça va et plus je me demande si Act-Up n'a pas raison. Rappelons quand même quelques faits :

- hier Raoult, un des lèche-talonnettes favoris de Sarko, s'est répandu dans Minute, papier-cul d'extrême droite, pour y raconter un tissu de conneries fascisantes.
- le député Ump Vanneste a tenu des propos homophobes qui ne sont pas sans rappeler ceux de Le Pen dans les années 1980 au sujet du SIDA. A ce jour, l'UMP présidé par qui vous savez, n'a toujours pas condamné ces propos.
- plusieurs députés UMP ont également expliqué les violences en banlieue par la polygamie.
- la loi vantant les bienfaits de la colonisation française n'est pas arrivé là par hasard.
- en matière de police et de justice, l'UMP a déjà fait appliquer 11 des propositions du FN.
- ajoutons enfin à cela la prose démagogique de Nicolas et de ses copains, "nettoyage", "karsher", "racaille" et autre "youyous".

Ca commence à faire beaucoup quand même. Peut-être même que j'en ai oublié.

Alors oui c'est vrai, Sarkozy n'a jamais nié l'existence des chambres à gaz. Alors oui c'est vrai, Sarkozy n'a jamais été condamné par la justice pour racisme, xénophobie ou antisémitisme. Alors oui c'est vrai, les militants UMP n'ont jamais balancé d'Arabe dans la Seine. Leurs colleurs d'affiches n'ont jamais flingué de Comoriens. Il n'empêche qu'on peut quand même s'inquiéter de la dérive lepéniste de l'UMP. On aurait même tort de limiter ce phénomène à la seule personne de Sarkozy. C'est ce qui me gêne un peu dans le TSS (Tout sauf Sarkozy). Je ne suis pas certain que Villepin et soi plus rassurant en la matière lui qui n'a toujours pas levé l'état d'urgence et qui a rallongé à 4 ans (au lieu de 2) le délai permettant aux conjoints étrangers de demander la nationalité française. Dans ce contexte, il ne faut pas s'étonner si l'extrême-droite se sent de plus en plus à l'aise.

21.12.05

Permalink 01:07:01, Catégories: Patati et Patata, 310 mots   French (FR)

L'ignorance hors-la-loi

Décidément je me sens de plus en plus américain ces derniers temps. Tandis que nos députés s'amusent à falsifier l'histoire en vantant les bienfaits des conquêtes françaises chez nos amis les sauvages, le tribunal fédéral de Harrisburg (Pennsylvanie) a jugé anticonstitutionnel la théorie néocrétiniste du "Intelligent Design".

Pour en revenir aux "bienfaits de la colonisation" rappelons quelques faits :
- la colonisation c'est avant tout une conquête, une invasion militaire, l'intrusion d'une armée dans un pays. Parler du bienfait de la colonisation, c'est comme parler des bienfaits du viol sous prétexte qu'en enfant est né d'une union fondée sur la force et la violence.
- la colonisation a entraîné la création de routes, d''écoles, d'hôpitaux, de grandes exploitations agricoles et minières... Mais au profit de qui s'est fait ce développement?
- si la colonisation avait été un bienfait comment expliquer que dans toutes les régions colonisées, il y a eu des mouvements indépendantistes réclamant le départ des colons. Si la colonisation a été un bienfait, comment expliquer Gandhi, le FLN, Ho Chi Minh...?

Que l'Etat se mêle d'Histoire ou de Science, n'est pas choquant. Quand la loi Gayssot défend la Shoah, quand le Parlement français reconnaît le génocide arménien, quand les Américains interdisent l'"Intelligent Design" dans les écoles, rien de plus normal : il s'agit d'affirmer une réalité, une vérité intangible. La terre est ronde, la mer est salée, le café bouillu est un café foutu. Ceux qui contestent ces vérités sont des falsificateurs qui veulent profiter de l'ignorance et de la crédulité des gens pour asseoir leur pouvoir. Or en ce qui concerne les "bienfaits de la colonisation", on attend toujours la démonstration.

20.12.05

Permalink 09:42:03, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 152 mots   French (FR)

Nous sommes tous des Américains

Bon les aminches, on se la monte quand cette petite internationale? Pour un peu on se croirait en France. On y retrouve :

- les mêmes crétins-d'usagers-en-colère-pris-en-otages :

"Ils méritent tous d'aller en prison", lance Jim Giannella, 53 ans, furieux de ne pouvoir accéder à la station de métro de Times Square (Nouvel Obs)

- les mêmes données du problème : une entreprise qui après avoir fait un milliard de $ de recettes veut encore presser le citron (recul de l'âge de la retraite, hausse des cotisations de 2 à 6% du salaire).

- des pouvoirs publics qui ont clairement choisi leur camp, celui de la direction, en préférant la judiciarisation du conflit social à la négociation.

Une petite différence tout de même (mais pour combien de temps?) : à New-York la grève est illégale pour les employés du service public.

Aux Etats-Unis aussi, ça se craquèle.

19.12.05

Permalink 09:42:06, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 518 mots   French (FR)

Correction de copie

Sujet de rédaction : une enseignante se fait poignarder. Imaginer votre réaction en tant que ministre de l'Education nationale.

"Avec Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur, et les partenaires sociaux, j'aimerais réfléchir à une permanence de la justice ou de la police, une fois deux fois, ou trois fois par semaine, pour pouvoir permettre aux professeurs, aux enseignants ou toute sorte de personnels de l'Education nationale de se confier".

Rien de tel que de commencer une copie sur l'Education par un grand nom de la pédagogie. Votre intro est bonne, vous annoncez dès le début votre plan, on voit immédiatement où vous voulez en venir. Vous avez raison de ne pas vous emmerder pas avec Dolto ou Meyrieu, ça pourrait fatiguer le correcteur. Sans compter qu'il est toujours risquer de citer des auteurs qu'on n'a pas lu.

"J'aimerais réfléchir". Ne vous gênez pas pour nous.
"Une fois, deux fois, trois fois..." : vague et imprécis. Soyez plus concis. En outre n'employez pas des expressions telles que "partenaires sociaux". Vous en ignorez le sens et ça se voit.

"Il ne faut pas tergiverser trop longtemps sur la présence de la police aux abords ou à l'intérieur des établissements scolaires".

Vous copiez sur votre voisin Nicolas, c'est mal.

"L'école est un lieu de la République qui doit assurer une sérénité pour l'enseignement".

Lieu commun.

"Il est très important que les forces de justice et de police soient au courant de menaces comme celles-là et il ne faut pas que les enseignants hésitent à porter plainte."

Vous délayez. Il ne s'agit pas de faire du verbiage inutile. Passez à autre chose, développez de nouvelles idées.

"Elle avait envoyé un mail à son inspecteur pédagogique, mais il n'est pas sûr qu'elle ait averti véritablement dans les formes la proviseure du lycée des menaces dont elle était l'objet. De plus, on ne peut pas dire que rien n'a été fait: l'inspecteur lui a renvoyé une réponse et devait la rencontrer sous quelques jours".

Vous avez raison, un peu d'humour pour amadouer le correcteur est toujours le bienvenu. Malheureusement n'est pas Bernard Menez qui veut.

"Il faut vraiment travailler sur la formation des maîtres et leur autorité. Tous m'ont dit qu'ils n'étaient pas formés à assumer ou assurer des tensions de violences dans les classes. On peut avoir beaucoup de connaissances, les transmettre et ne pas avoir suffisamment d'autorité, mais cela s'apprend".

Indubitablement, c'est votre plus mauvais paragraphe. Le drame d'Etampes n'est pas un problème de bordélisation d'un cours. Vous sous-entendez que c'est parce que les profs sont de mauvais pédagogues qu'ils se font poignarder. Vous auriez dû préciser que ce n'est pas parce qu'on n'a pas d'autorité, qu'on doit pour autant se faire dépecer.

Appréciation générale : élève De Robien, contrairement à il y a un mois lors des violences en banlieue, vous avez eu au moins le mérite de rendre une copie. Malheureusement, l'ensemble est bien terne et votre travail superficiel.

16.12.05

Permalink 02:42:03, Catégories: Patati et Patata, 104 mots   French (FR)

D-Day

Il est particulièrement populaire chez les sympathisants de droite. Elle est soutenue par les partisans de gauche et surtout par les communistes. Et non il ne s'agit pas de Nicolas et de Ségolène. On a la démocratie qu'on mérite.

Et comme le dit à jeun Jean-Daniel Levy, directeur d’études au CSA :

"Il y a un ras-le-bol en France de se voir, sinon instrumentaliser, du moins infantiliser par des élites, cathodiques ou politiques, qui disent comment il faut penser ou ce qu’il faut faire."

Au fond, Magalie n'est rien d'autre qu'une ressucée du referendum du TCE. People power.

14.12.05

Permalink 05:41:12, Catégories: Patati et Patata, 13 mots   French (FR)

Laurence, Bernard et les Beatles

Tiens Laurence et Bernard ont négocié la même coupe de cheveux...

13.12.05

Permalink 07:07:53, Catégories: Patati et Patata, 324 mots   French (FR)

Proportionnée et compréhensible

Ils m'énervent tous en ce moment. A commencer par notre grand plouc de bigleux qui fait office de président. A l'instar de ma bite, la grève du RER D est selon Chirac "disproportionnée"***. Ah euh mais monsieur, c'est quoi une grève "proportionnée"? Une grève de un jour? Deux jours? 4 heures? Est-ce que la rapacité du Medef elle est proportionnée elle? Oui bien sûr Chirac a raison : "la voie normale pour résoudre les conflits, c'est le dialogue social". D'ailleurs, c'est bien simple, le s gars du GIGN en font encore pipi de rire dans leurs slips pare-balles. Chirac trouve le mouvement "incompréhensible". De manière générale, il y a beaucoup de choses que Chirac ne comprends plus depuis longtemps.

Et puis y'en a ras-le-slip de toute cette démagogie, de ce mépris ouvertement proclamé par la direction qui voudrait nous faire croire que les cheminots sont des nantis qui pètent dans le cachemire en se faisant tailler des pipes par des poules de luxes sur les banquettes en cuir des télésièges de Courchevel ou pire encore qui font du kyte-surf à Madagascar.

Y'en a aussi ras-le-sgueigue de ces microtrottoirisés qui ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur laisse. Ils feraient mieux de gueuler contre ceux qui les obligent à habiter hors de Paris parce que les loyers sont trop hauts et leurs salaires trop bas, plutôt que de s'en prendre à d'autres salariés. Il n'y a rien de pire que la servitude volontaire.

Enfin pour terminer y'en a ras-la-schtroumpfette de ces internautes qui se croient drôles en m'envoyant cet hoax qui revient régulièrement à chaque conflit social de la SNCF telle une mouche verte sur Sarkozy.

***d'aucuns soutiendront sans doute que je n'ai écrit ce post que pour pouvoir placer cette vanne toute pourrite. C'est bien mal me connaître.

Permalink 06:00:52, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 3 mots   French (FR)

L'article que toute la blogosphère attendait

Il est .

Permalink 05:06:47, Catégories: Patati et Patata, 141 mots   French (FR)

Union pour un Mouvement de Piliers (de comptoir)

Couillon n° 1 :

1° round : "Sans la colonisation, ni Léon Bertrand ni Azouz Begag ne seraient ministres de la République française"
2° round : "Ceux qui aux Antilles font toute sorte d'amalgames avec l'esclavage ne crachent pas sur le RMI des anciens colonisateurs !", déclarations de Lionnel Luca quelques minutes avant son coma éthylique.

Le RMI et Azouz Begag, c'est donc ça les conséquences positives de la colonisation? Depuis le temps que je cherchais... Mais soyons honnête : sans l'Apartheid, il faut bien avouer que Nelson Mandela n'aurait jamais été président de l'Afrique du Sud. Et un Muscadet pour la 3, un.

Couillon n° 2 : "On peut parfaitement inhiber ou rééduquer le comportement homosexuel.", Christian Vanneste, UMP (une parmi tant d'autres).

Je n'en dirais pas autant de la connerie. Une chose est sûre, les pédés antillais vont adorer 2007.

11.12.05

Permalink 14:28:23, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 80 mots   French (FR)

Croisons nos sources

Un autre compte rendu de la journée électorale de vendredi : ce qu'il en pense.
Notez au passage, qu'on se retrouve sur plusieurs points : manque de ponctualité, radinerie du rectorat, paranoïa pénible de certains...

Et puis cessez donc de me harceler pour avoir les résultats, les analyses et la crémière. Je m'y attelle et je vous envoie bientôt tout ça (sauf la crémière, je me la garde à la maison, bien au chaud).

10.12.05

Permalink 14:42:11, Catégories: Ailleurs, 229 mots   French (FR)

Chaîne de solidarité pour le Québec

Tiens, le blog de Miss couillon a disparu.

Celui d'Alain en revanche est toujours là. Aujourd'hui Alain a connu bien des émotions. L'immeuble de la rue Henri-Julien où est installée l'ENAP (c'est l'école où s'est exilé Alain) a été ravagé par un incendie. De ce grand malheur, Alain en a aussitôt mesuré les terribles conséquences :

"Je pense aux étudiants qui n'ont pas encore achevé leur premier semestre d'études. Il me reste par exemple deux cours à donner et plusieurs exposés oraux à entendre."

Oui en effet c'est terrible. Ne pas assister aux derniers cours d'Alain doit être une épreuve bien difficile à surmonter. Comment croire en Dieu après un tel cataclysme? Pourquoi la vie est-elle si cruelle? Peut-on décemment espérer faire carrière dans le monde sans avoir assister à la totalité des cours d'Alain? C'est comme si après un hypothétique incendie du château de la Star Ac, les cours d'expression scénique de Raffie étaient supendus : aucune chance de devenir une rockstar adulée des karaokés.

Heureusement, tout est bien qui finit bien : Alain va être installé dans des locaux provisoires et ses étudiants qui étaient à deux doigts de sombrer dans l'alcoolisme, le désespoir et la sarkozyvicidose, vont pouvoir suivre les deux derniers cours du Maître. C'est bien là l'essentiel.

En savoir plus sur la tragédie

Permalink 01:26:01, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 459 mots   French (FR)

Journée électorale

Hier j'ai participé à mon premier dépouillement d'élections professionnelles. C'est important ça les élections professionnelles, surtout dans l'enseignement où le taux de participation est toujours élevé. Ca permet à chaque syndicat de mesurer ses forces et de montrer ses muscles. Quelques impressions en vrac (Les analyses de résultats viendront ensuite. Oui je sais, le suspens vous est sans aucun doute intolérable, et je vous entends déjà piaffer d'impatience. Je suis devenu le roi du teasing et l'empereur de la parenthèse trop longue):

- Convocation à 7h15 au rectorat, début des opérations à 8h30, fin des opérations tard le soir. Je suis claqué et j'ai raté la demi-finale de la Star AC homme. Le militantisme est un sacerdoce.

- Les anciens m'ont fait remarquer que le rectorat contrairement aux années précédentes n'a pas offert les sandwichs. La réduction de la dette publique est en marche et je suis heureux de contribuer au respect des critères de convergences de Maastricht.

- Entre deux tables de dépouillement, j'ai retrouvé une ancienne camarade de lycée. Ca devait bien faire 15 ans qu'on ne s'était pas vu. Elle m'a dit que j'avais un peu grossi (salope), qu'elle avait toujours la k7 de Noir Désir que je lui avais prêté (re-salope) et qu'elle habitait à Limoux (bien fait). Non sérieusement ça m'a fait très plaisir de te revoir. De toute façon y'a que les morts qui ne vieillissent plus. Et puis tu es à l'UNSA, ça aurait pu être pire.

- FO par exemple, quand ils n'appellent pas à la grève générale, ils pleurent parce que telle enveloppe est fermée avec du scotch, et que c'est absolument intolérable, et puis là il y'a un poil de cul sur le bulletin ce qui nuit à l'anonymat du droit de vote (à cause de l'ADN) et qu'il faut aller voir la table des litiges et puis il faut recompter trois fois leurs bulletins... De vrais casse-couilles quoi. Révolutionnaires certes mais procéduriers avant tout.

- J'adore la démocratie, c'est encore mieux que la Star Ac. A chaque enveloppe ouverte, je criais "ouais" intérieurement (si si c'est possible)quand le bon bulletin sortait et "putain de merde de sa race" quand c'était pas le bon bulletin. Et puis après on fait les totaux, table par table. On comptabilise, on fait des calculs compliqués (des divisions à deux chiffres) pour la répartition des sièges, on dresse les premiers bilans, départements par départements, établissements par établissements, salle de classe par salle de classe, on cerne les points forts, les points faibles... C'est dans des moments comme ça de vraie démocratie que Arlette Chabot ne nous manque vraiment pas.

07.12.05

Permalink 11:43:27, Catégories: Ailleurs, 91 mots   French (FR)

Je vais bien, tout va bien

La France est un pays de grands malades et le Net est son prophète.

Un extrait parmi d'autres :
Un contribuable harcelé qui attend l’inspecteur des impôts pistolet en main, c’est autre chose qu’un contribuable qui doit supplier le même de rétablir le juste impôt, c’est à dire ce qu’il doit, et non ce que la raclure à décidé qu’il devait.

On pourrait se contenter d'en rire si malheureusement certains inspecteurs du travail n'étaient pas tirés comme des palombes bordelaises.

Permalink 10:35:46, Catégories: Le petit Nicolas, 153 mots   French (FR)

Bavardages

- Elsa, tu peux arrêter de bavarder s'il te plaît?
- C'est pas juste monsieur, j'ai rien dis! (air outré)
- (soupir du prof)
- Non mais monsieur je vous jure on parlait du cours.
- (re-soupir)
- Non mais monsieur c'est Myriam qui me fait rire, c'est pas ma faute, elle m'a fait lire le petit mot de Robin.
- Arrête ta mauvaise foi ou bien je t'exclue en permanence.

- Nicolas, tu peux arrêter de dire des conneries?
- C'est pas juste monsieur, je dis tout haut ce que les piliers de comptoirs boivent tout bas (air jésuite)
- (soupir désespéré)
- Non mais monsieur je vous jure, j'suis pas raciste. De très bon amis à moi sont protestants.
- (re-soupir)
- Non mais monsieur c'est Jean-Marie qui me fait rire. Il m'a fait lire le dernier édito d'Alain F.
- Arrête ta mauvaise foi où je t'envoie aux Antilles à grand coup de tatannes dans le cul.

04.12.05

Permalink 08:15:22, Catégories: Patati et Patata, 557 mots   French (FR)

Miss France et la CFDT

Petite devinette concernant la presse régionale : quelle différence existe-t-il entre un journal comme Midi-Libre et un journal comme l'Hérault du Jour?

Le premier fait sa Une sur Miss Languedoc (unE ex à moi que j'ai plaqué la jugeant aussi collante que possessive) qui est devenue hier Miss France. Le second quotidien titre sur le Congrès des métallos de l'Hérault qui s'est tenu hier et au cours duquel 66,5% des délégués CFDT ont choisi de rejoindre la CGT. On n'est pas dans le même glamour...

Dans un souci de syncrétisme et d'esprit de synthèse hollandaise, et désireux avant tout de rallier à ce blog la frange gauchisante de la blogosphère ainsi que les adeptes de viande bovine en bikini, je vous parlerai donc de ces deux événements qui ont marqué de leur sceau l'actualité de mon pays de bronze-cul hollandais qui est le mien.

Commençons par l'événement chiant du billet (on garde la déconne pour la fin). L'Hérault du Jour donne deux explications au transfert des délégués CFDT : les prises de position de la CFDT (soutien au plan Juppé en 1995, signature de la Convention UNEDIC en 2000, soutien au projet de loi Fillon en 2003) sont de plus en plus mal vécues. les syndiqués refusent désormais "un pseudo dialogue social qui aboutit à l'accompagnement, voire à la caution des politiques patronales"; ensuite la CFDT aurait fait preuve dernièrement de "dérive centraliste" en sanctionnant autoritairement et sans concertation aucune avec les militants de base quatre délégués CFDT d'IBM. Reste à savoir maintenant si les deux tiers des 450 syndiqués qui ont choisi de quitter la CFDT pour la CGT, franchiront effectivement le pas : dans ce genre d'opération, on constate toujours une perdition, certains adhérents s'en allant dans la nature.

Nature qui a prodigué moult avantages à miss Languedoc (en primaire, j'ai eu le premier prix dans la catégorie "Art de la transition"). Hier soir, je me suis fais surprendre et avant d'aller me faire une partie de Sim City, j'ai regardé les dix premières minutes du concours agricole, histoire d'avoir une vue d'ensemble du cheptel de la vieille peau au chapeau. Eh bien que mon âme aille à l'UMP si je mens, au cours de ces dix premières minutes, j'ai prononcé ces paroles ô combien prophétiques : "je suis sûr que c'est celle du Languedoc qui va gagner" (chaque lot est étiqueté par sa région d'origine afin de garantir la traçabilité du mammifère). Ayant un grand-père agriculteur, très jeune je suis devenu expert en cul de vache et c'est pourquoi il ne m'a fallu que quelques secondes pour être séduit par les yeux doux et amicaux de la demoiselle qui en disait long sur sa capacité à regarder passer les trains. Enfin bref je l'ai immédiatement placée gagnante et le fait qu'elle ait gagné haut le jarret, m'a quelque peu consolé de ma déconvenue de vendredi soir où j'avais pronostiqué à tort la victoire d'Ely lors de la demi-finale de la Star AC. Et oui je sais, il est vraiment urgent que télé2 de mes couilles rétablisse ma connexion adsl avant que les soirées télés m'aient complètement cocacolisé le cerveau.

03.12.05

Permalink 08:05:15, Catégories: Patati et Patata, 24 mots   French (FR)

36.37.

Du muscle au service des malades. Aujourd'hui je me suis branlé cinq fois.

Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour relancer le téléthon...

01.12.05

Permalink 02:11:57, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 21 mots   French (FR)

La révolution est en marche.

Delanoë avait Luc Besson pour défendre ses JO. Balladur avait Claire Chazal. Nous on a des playmobiles manganisés. Hum.

Permalink 01:29:32, Catégories: Patati et Patata, 242 mots   French (FR)

Nationalisons la démagogie

La concurrence c'est bien. L'émulation ça motive.

Sarkozy parle de karcher; de Villepin signe l'Etat d'urgence.
De Villepin parle d'apprentissage à 14 ans, Sarkozy annonce le dépôt de bilan des ZEP.
Sarkozy réclame un service minimum; de Villepin impose une période d'essai de deux ans.
Sarkozy rétablit la double peine, de Villepin part en guerre contre les mariages blancs.

La concurrence c'est bien. L'émulation ça motive. Surtout en politique. Chirac, notre opérateur historique, essaye bien de réagir en proposant des distributeurs de préservatifs dans les lycées. Mais hélas on le sent bien, il est dépassé. Dans le marché de la démagogie à haut débit, il n'est plus compétitif et à l'instar de France Télécom, tous ses abonnés s'en vont rejoindre par bataillons entiers, la concurrence. Le Pen a eu le tort de ne pas breveter ses idées, tout le monde le pille : youyous, polygamie, racaille. L'espionnage industrielle est sans pitié et la boutique FN fait figure de PME française menacée par les Chinois. Mais peut-ête qu'un jour aussi, à l'instar des grands palaces parisiens ou bien de Orange, SFR et Bouygues Télécom, un tribunal condamnera l'UMP et le FN d'avoir faussé le libre-jeu de la concurrence, de s'être mis secrétement d'accord pour se répartir les parts d'un marché en pleine expansion. La concurrence c'est bien. L'émulation ça motive.

Le blog de Torpedo

J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée nationale.

Décembre 2005
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Rechercher

Recent Referers


Top Referers

Syndiquez ce blog XML

What is RSS?

powered by
b2evolution