Archives pour: Octobre 2005

27.10.05

Permalink 11:21:38, Catégories: Ailleurs, 55 mots   French (FR)

Grands singes

A l'heure où toutes mes certitudes étaient en passe de s'écrouler tel un château de carte pakistanais (Thierry Roland va sur M6; l'abbé Pierre n'est pas vierge), une étude américaine confirme enfin ce que je pensais depuis longtemps : les libéraux sont les plus proches parents des chimpanzés. C'est scientifiquement prouvé.

26.10.05

Permalink 10:53:42, Catégories: Patati et Patata, 293 mots   French (FR)

Le syndrome de l'enfant battu

Souvent les adultes reproduisent les souffrances qu'ils ont enduré dans leur enfance. Un parent qui bat son gosse a lui même été victime de violence quand il a été jeune. Un adulte pédophile a souvent subi des attouchements. Un adulte inscrit à l'Ump a souvent eu des parents qui écoutaient Sardou à la maison. Ce n'est pas heureusement systématique mais c'est fréquent.

Parfois les supporters de foot me font penser à des anciens enfants battus. Ce wek-end, je tombe sur un reportage où après une énième déroute de leur équipe, des tribunes de supporters réclamaient de toutes leurs forces de sportifs de haut niveau, la démission du président de foot du club de Metz, Carlo Molinari. Carlo Molinari, ça doit bien faire 20 ou 30 ans qu'il préside son club et à ce titre on peut supposer que ce club, c'est un peu toute sa vie.

Et là je me dis que les supporters en question se comportent un peu comme ces actionnaires, prêts à licenciés dès que les résultats ne sont pas là. Parmi ces supporters, je suis prêt à parier qu'il y a des anciens mineurs ou fils de mineurs qui après 20 ans de bons et loyaux services dans les mines de l'Est, ont été jeté comme des kleenex de branleurs vaguement honteux. Travailler vingt ans dans une boîte et être débarqué du jour au lendemain, c'est une souffrance. Cette souffrance que connaissent bien nombre de supporters, ils voudraient à leur tour l'infliger au président. Une sorte de petite revanche sur la vie.

PS : inutile de me dire que mon analyse est foireuse et que je nage ici dans une psychosociologie à deux balles. Enfant, j'ai beaucoup souffert des éditos d'Elkabach.

22.10.05

Permalink 19:07:15, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 620 mots   French (FR)

C'est mieux que rien

Lors du dernier entretien qu'elle avait décroché l'an dernier pour être serveuse, on lui avait dit qu'on était désolé pour elle mais qu'on recherchait une blonde avec de gros seins. L'humour des cafetiers ça vous détruit un moral de chômeuse en moins de cinq. Aussi hier, alors qu'elle se renseignait sur les tarifs d'implantation mammaire qui ferait d'elle le fantasme idéal des gros boeufs pastisés, elle apprend que suite à son entretien au rectorat, sa candidature est retenue et que début novembre elle signerait un contrat d'accompagnement à la vie scolaire. 120 candidats pour 8 postes, c'était inespéré.

Pour fêter ça, je l'ai amené à la cafétaria de Casino pour lui offrir une banane à split (ce n'est un secret pour personne, je sais être grand seigneur quand les circonstances l'exigent). Après, je lui ai dis que ses yeux étaient des astres lumineux qui avaient la couleur d'un arc-en-ciel argenté par un clair de lune de mois de juin et après on a niqué toute la nuit en se matant une bonne vieille cassette de Navarro (je sais, c'est top crade, surtout la saison 3 où on voit Roger Hanin trousser Joséphine l'Ange gardien sur la banquette arrière de la Safrane banalisée).

Puis tandis que ma tendre et douce s'abandonnait dans les bras de Morphée au creux de mon épaule de péplum, j'ai réfléchi tel un Bernard-Henri Levy devant son rubikub. Et je me suis dit que quand même le système était drôlement bien fait. Un contrat de six mois, 20 heures par semaine pour un peu moins de 500 euros et on saute de joie comme si on avait gagné le gros lot. On nous donne l'aumône et nous voilà prêts à baiser le portrait de Borloo qu'on vient tout juste d'accrocher au-dessus du DVD et des chiens loups en faïence. Si elle a un peu de chance, on lui renouvellera son contrat une fois et puis après, plutôt que de pourvoir le poste, on lui dira de retourner chez elle et on prendra un autre précaire qui sera alors lui aussi fou de joie.

Alors oui je sais, les candidats recalés en aurait bien voulu de cette aumône. 500 euros par mois, c'est mieux que rien. C'est comme le SMIC, c'est mieux que rien. Comme le RMI, c'est pas énorme mais c'est mieux que rien. La CMU aussi, c'est pas grand chose, mais faut bien avouer que c'est mieux que rien. De manière générale les minima sociaux, c'est mieux que rien.

Je déteste cette expression de minima sociaux. C'est quoi au juste un minimum social? Du pain sec, de l'eau et un peu de sexe? Notez au passage que l'opéra, le théâtre, le cinéma, la culture, ça ne fait pas partie des minima sociaux. Ne vaudrait-il pas mieux parler des maxima sociaux? 60 millions d'euros pour un PDG en retraite, c'est pas un peu exagéré? La réforme de l'ISF qui défiscalise les actionnaires qui sont en partie responsables des délocalisations, est-ce que ce n'est pas un peu indécent? Augmenter les tarifs du gaz de 12% pour souhaiter la bienvenue aux petits porteurs de GDF, est-ce que ça ne leur fait pas honte un peu? Ca ne les gênent donc vraiment pas de se gaver comme des gorets à s'en faire péter la rate, le porte-feuille et l'anus?

Alors perplexe, je la regarde. Elle a éteint ses astres lumineux etc. Elle ronfle à poing fermé. Je lui siffle à l'oreille sans trop de conviction et m'endors sur son épaule de velours. C'est mieux que rien et c'est déjà beaucoup.

21.10.05

Permalink 11:04:38, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 220 mots   French (FR)

Orthopédie sociale

A l'instar de la grippe aviaire, la repression syndicale ne connaît pas de frontières. Espérons au moins que le tamiflu soit plus efficace que le Borloo pour nous protéger. En effet, pendant que la tête de branlette qui nous sert de premier ministre voudrait nous faire croire qu'il est plus social que la tête de pignole qui nous sert de ministre de l'Intérieur, la France est en voie de colombisation aigüe. "L'orthopédie sociale" si chère à Michel Foucault bat son plein. De plus en plus, droit de grève et activité syndicale sont réprimés. L'an passé, 15000 délégués syndicaux ont été licenciés, du jamais vu en France. Ici et , les exemples sont nombreux. De plus en plus, le patronat voit jaune : à Marseille pour briser la grève, Gaudin fait appel à des compagnies privées de transport; idem à Montpellier avec en prime un procès devant les tribunaux pour les grévistes qui ont refusé de prêter leur matériel de nettoyage. Dans ce contexte, la modeste augmentation de salaire de 1,7% des chauffeurs de bus de Nancy arrachée péniblement après 17 jours de grève, fait figure d'exploit. Avec de telles pratiques, la radicalisation des mouvements sociaux a de beaux jours devant elle.

15.10.05

Permalink 15:06:40, Catégories: Mon métier, ma passion., 489 mots   French (FR)

Rencontre parents-profs

Parfois j'ai envie de dire :
"En dépit du fait que vous lui avez donné un prénom grotesque qui en dit long sur la médiocrité du milieu culturel dans lequel vous vous vautrez, votre fille est vraiment une élève vive et intelligente."

Au lieu de ça je dis : "Shanone est vraiment une élève vive et intelligente".

Parfois j'ai envie de dire :
"Putain ça fait déjà quinze minute que je vous dis que votre enfant est un élève vif et intelligent et qu'il est promis à un grand avenir (il travaillera chez typepad, c'est sûr). On ne va pas y passer la nuit non plus. Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise de plus?"

Au lieu de ça je dis :
"Si vous n'avez pas d'autres questions, je ne vais pas vous retenir davantage, je m'en voudrais de monopoliser votre temps et ce d'autant plus que vous avez sûrement d'autres professeurs à voir. Non?"

Parfois j'ai envie de dire :
"Tu vas l'éteindre ton putain de portable, ça fait déjà 3 fois qu'il sonne en 10 mn. Si la scolarité de ton enfant ne t'intéresse pas, dis le de suite, je rentre chez moi regarder Navarro".
Au lieu de ça je dis : "Je vous en prie".

Parfois j'ai envie de dire :
"Putain, Mickaël D., c'est qui déjà? Mais pourquoi est-ce j'ai oublié mon trombinoscope ce soir? J'suis vraiment trop con..."

Au lieu de ça je dis :
"Mickaël est un élève vif et intelligent mais trop discret. Il devrait participer davantage en classe, ça lui serait vraiment bénéfique."

Parfois j'ai envie de dire :
"Freud a dit que tout se joue avant l'âge de cinq ans. Votre enfant est sérieux, appliqué, consciencieux. Mais il ne comprend rien. Rien à rien. Quand je lui demande où se trouve l'Océan Atlantique, il me répond 1945. Quand je lui demande de quelle couleur est la France sur la carte, il me répond Jeanne d'Arc. Vous avez pensé à une SEGPA option typepad?"

Au lieu de ça je dis : "Votre enfant est sérieux, appliqué, consciencieux. Il ne doit pas se décourager. Je suis sûr qu'il va progresser."

Parfois j'ai envie de dire :
"Arrêtez de trouver des excuses à votre fils. C'est un branleur. Point."

Au lieu de ça je dis : "Vous avez parfaitement raison, je suis 100% d'accord avec votre point de vue, je comprends bien la situation et je reconnais que je comprends le pourquoi du comment. Cela étant, votre fils doit travailler davantage."

Parfois j'ai envie de dire :
"Je me sens impuissant, je ne sais pas quoi vous dire. Vous élevez seule votre fils, vous touchez une moitié de SMIC pour un travail de nuit, vous habitez dans un ghetto, vous êtes triste, fatiguée et mal habillée. On vit dans une société de merde."

Au lieu de ça, je me tais et je l'écoute.

Le blog de Torpedo

J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée nationale.

Octobre 2005
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31  

Rechercher

Recent Referers


Top Referers

Syndiquez ce blog XML

What is RSS?

powered by
b2evolution