Archives pour: Septembre 2005

23.09.05

Permalink 10:37:47, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 133 mots   French (FR)

Mais pourquoi sont-il si méchants?

C'était prévisible : un pédégé séquestré, des centaines de passagers priz-en-notages par des pirates cégétistes de la SNCM, ça ne pouvait que provoquer un accés de délirium antisyndicalens parmi les tenants de la positive attitude de feu notre premier ministre. Point positif : jamais le Figaro n'aura été aussi compatissant envers Algériens.

D'un autre côté quand on voit que ça fait 7 ans que les directeurs d'école sont en grève administrative et que tout le monde s'en fout royalement, on aurait bien envie de leur conseiller de prendre un ou deux ministre en otage. Trop bon, trop con dit le proverbe. De la violence et du mépris de la France d'en haut à droite, qui en parle?

Sur ce je retourne à ma tapisserie.

16.09.05

Permalink 13:30:29, Catégories: Patati et Patata, 110 mots   French (FR)

Prototype du pauvre type

Pour la troisième fois en un mois, l'antenne du secours populaire de la cité s'est faite cambrioler. Un fax, une cafetière, du poisson et quelques
cuisses de poulet : indéniablement c'est le casse du siècle.

Quand elle est allé porter plainte, le policier lui a dit :

"Vous "LEUR" faite du bien, voyez comme "ILS" vous remercient. Bien fait pour vous".

Très bien très bien la police nationale, bravo, bravo, clap clap clap.

Sinon à part ça je déménage, donc changement de téléphone, délai d'attente pour internet et tout le toutim... Le blog est donc en suspension pour quelques temps... Soyez sage.

09.09.05

Permalink 10:32:20, Catégories: Mon métier, ma passion., 116 mots   French (FR)

Premier cours, premier round

- Je peux savoir pourquoi tu arrives en retard?
- Parce que c'est comme ça.
- Va au moins me chercher un billet de retard.
- Oh ben ca va, me parlez pas comme un chien.

Hum. On part sur de bonnes bases. Toi mon petit tu me plaîs et je pense que cette année tous les deux, on va vivre une grande histoire d'amour, pleine de passion et de fureur.

Ca me manquait ces petits rapports de force à la con, ces petites révoltes de coq prépubère. Aussi je l'annonce solennellement : je me donne 100 jours pour recréer les conditions de la confiance au sein de cette classe.

En espérant faire mieux que Villepin.

08.09.05

Permalink 20:46:55, Catégories: Abiyan-Conakry, 57 mots   French (FR)

alors là c'est moi avec un pingouin dans le cul

Je sais c'est toujours un peu chiant les soirées diapos des vacances des autres. D'un autre côté, vous n'êtes pas obligés de rester jusqu'au bout. Enfin vous êtes grands, c'est vous qui voyez. Mais bon si vous voulez mater une photo de moi entièrement nu entre deux hippopotames, c'est l'occasion où jamais.

Permalink 09:01:43, Catégories: Petit boutiquier, 131 mots   French (FR)

Ca se gave grave

Quelques résultats semestriels :
- Pinault Printemps Redoute : +348 millions d'euros de bénéf (+11%).
- LVMH (Dior, Vuitton...) : +559 millions d'euros de bénéf (+19%).
- Groupe Accor : +156 millions d'euros (+ 143,8%)
- Eramet : +196 millions d'euros (+56%)
- Bic : +75,2 millions d'euros (+25,2%).

Quelques résultats trimestriels :
- Total : +3 milliars d'euros de bénéfices.
- Crédit agricole : + 960 millions d'euros (+22,9%)

C'est quand même terrible cette crise qui touche l'économie française...

Heureusement tous ces groupes vont créer plein d'emplois (car ne l'oublions pas, si Dieu a créé l'Homme, et accessoirement la femme, c'est le patron win-win qui crée les emplois). Et puis si ils n'arrivent pas à créer des emplois, on pourra toujours dire que c'est la faute aux chômeurs et aux rmistes qui font rien qu'à jouer à la playstation en mangeant des pizzas payées à prix discount.

07.09.05

Permalink 18:37:46, Catégories: Patati et Patata, 20 mots   French (FR)

Salade de soja for all

- Boudiiii que t'as grossi. Tes mollets on dirait des cuisses.
- Moi aussi mamie, ça me fait plaisir de te revoir.

06.09.05

Permalink 16:23:15, Catégories: Abiyan-Conakry, 78 mots   French (FR)

De l'eau en cascade

Aujourd'hui alors que ma ville adopte la New Orleans touch et autre Louisiane attitude, ne comptez pas sur moi pour vous faire vivre l'événement en direct ou pour vous montrer des photos de ma cave inondée (d'ailleurs je n'ai pas de cave).

Y'a pas marqué FR3 région ici.

Je préfère me replonger, non sans nostalgie, dans mon passé estival pas si lointain.
chutes de galaya

Putain, j'aurais dû bosser pour Hollywood chewing-gum fraicheur de vivre.

03.09.05

Permalink 16:12:02, Catégories: Petit boutiquier, 220 mots   French (FR)

Ernest-Antoine reviens!

Quel est le point commun entre la précarité, l'apesanteur, la ménopause et la mort?

Laurence croit avoir trouvé une réponse. Ce sont toutes des lois de la condition humaine. On n'y peut rien. C'est le fatum. Eternel. Naturel. Intangible. Scientifiquement prouvé. La loi du medef est dure mais c'est la loi. D'ailleurs 2+2=4.

Si Pasteur s'était dit "la rage fait partie de la condition humaine", jamais il ne se serait cassé le cul à tripatouiller ses éprouvettes pour trouver son vaccin.
Si la Nasa avait dit "l'apesanteur fait partie de la condition humaine", il n'y aurait jamais eu de grand pas pour l'Humanité.
Si les sans-culottes avaient pensé "la monarchie absolue fait partie de la condition humaine", Stéphane Bern serait aujourd'hui notre premier ministre.

Mourir en hiver dans la rue, périr brûlé dans un immeuble trop vétuste, ce n'est pas "naturel", ce n'est pas dans l'ordre des choses. Ca ne fait pas partie de la condition humaine. N'en déplaise aux apprentis penseurs du Medef qui ont mal digéré le programme de philo de terminal, la précarité et la pauvreté, tout comme l'insécurité routière, les morts de la canicule ou les disques de Sardou, n'ont rien d'inéluctables.

Peut-on en dire autant de l'indécence crasse du patronat français?

02.09.05

Permalink 18:15:02, Catégories: Petit boutiquier, 154 mots   French (FR)

Une étoile jaune pour Le Lay

Le Lay (TF1) accuse la France de "génocide culturel de la langue bretonne".

Hum.

Le Lay on peut lui faire confiance. En matière de génocide culturel il s'y connaît. Il a déporté par millions les cerveaux de téléspectateurs pour les gazer dans des bouteilles de coca.

"Je ne suis pas Français, je suis Breton. Je suis un étranger quand je suis en France"

.

Hum.

C'est vrai qu'en France on ne peut pas manger une crêpe en sirotant son chouchen sans être aussitôt interpellé par les forces de l'ordre. Ras le bol de ce délit de faciès. Ce n'est pas parce qu'on s'appelle Bécassine et qu'on est habillé en ciré jaune, qu'on doit nous refuser l'entrée dans les boîtes de nuit.

Allez zou, renvoyons Le Lay à Lorient en charter, ça fait trop longtemps qu'il squatte la télé française.

01.09.05

Permalink 17:55:18, Catégories: Petit boutiquier, 314 mots   French (FR)

Le blog à Sophie

J'avais commencé à écrire un post tip-top plein de sarcasmes et de mauvaisetés au sujet de l'université d'été du Medef. C'est mon marronier à moi ça, l'université d'été du Medef, ma chasse gardée en quelque sorte, mon domaine réservé, mon réverbère attitré où régulièrement j'aime marquer mon territoire. Hélas j'ai trouvé une chroniqueuse bien plus douée que moi, bien plus méchante, bien plus perfide qui n'a pas hésité à pietiner mes plates-bandes.

Au sujet du thème choisi par la merguez party du Medef, "Réenchanter le monde", Sophie (c'est le nom de la chroniqueuse) n'a pas de mots assez durs pour condamner le ridicule du slogan. Pour elle c'est "un titre inutilement provocant". Et d'en rajouter une couche pour ceux qui n'auraient pas compris du premier coup : "il y a quelque chose de décalé et d'indécent dans cette expression enfantine prétentieuse". Sur le rôle pseudo-messianique du win-win et son oeuvre divine, Sophie, n'hésite pas à casser le mythe : "non, l'univers écorché que nous connaissons ne sera pas réenchanté par le miracle de quelques patrons talentueux". Enfin, lucide, Sophie constate non sans amertume : "le gouffre entre l'entreprise et les salariés est abyssal dans certaines grandes entreprises et cela alimente méfiance et lutte des classes. Nous pressentons aussi que la prospérité économique n'est pas forcément porteuse de paix et de bonheur. Penser la richesse certes, mais panser la pauvreté est le nouveau défi."

Je vous l'avais dit, Sophie quand elle envoie, elle envoie.

Ah oui un dernier détail encore. Son nom de famille à Sophie c'est De Menthon. Mais si vous la connaissez. C'est elle qui avait fait rire la France entière avec ça. Et sa chronique sulfureuse, elle l'a écrite dans un journal dont les idées gauchistes ne sont plus à démontrer.

Permalink 14:23:40, Catégories: Petit boutiquier, 122 mots   French (FR)

Conseil pas classe

Entendu ce matin sur France Inter : "Après un conseil, nous passerons à la météo".

"Conseil" c'est le nouveau mot qu'on utilise sur une radio service publique pour désigner une page de pub. La pub n'est donc plus comme on le croyait jusqu'alors un vulgaire bourrage de crâne de petit épicier goebbellien incitant au gaspillage, à la pollution, à l'endettement, au sexisme et à la lobotomisation, mais un conseil amical pour guider dans nos dépenses, les pauvres ignorants que nous sommes.

Encore un effort de sémantique et France Inter sera bientôt presqu'aussi ridicule que Thierry Roland lançant ses spots de réclame par l'inénarrable formule : "Et comme il nous faut bien vivre, voici une page de pub".

Le blog de Torpedo

J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée nationale.

Septembre 2005
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Rechercher

Recent Referers


Top Referers

Syndiquez ce blog XML

What is RSS?

powered by
b2evolution