Archives pour: Mars 2005

30.03.05

Permalink 08:21:54, Catégories: Ailleurs, 19 mots   French (FR)

Liens mortels

Suicides de lapin (via Rezo)

Terri Schiavo's Blog (via miss-info).
(à quand le blog du pape? du prince Rainier?)

26.03.05

Permalink 18:42:21, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 605 mots   French (FR)

Tract

Si je vous soule avec mes histoires de salaires, de grève et autre passe-temps syndical, n'hésitez pas à me le dire. Ca ne changera probablement rien à mes habitudes et je me réjouis d'avance à l'idée d'adopter une posture raffarienne :"J'ai entendu l'inquiétude des Français qui lisent mon blog; je ne les méprise pas et je comprends leur indignation. Leur peur est légitime. Cela étant, je continuerai à me torcher le cul en toute sérénité parce que je suis le chef. Le rouleau est long, mais il est droit. Vive l'Europe! Vive la France!".
Tout ce préambule des plus inutiles, pour vous dire que je vous mets ci-joint un tract de la cégéte. Vous avez le droit de critiquer mais pas trop fort parce que sinon je reprends ma posture raffarienne. N'hésitez pas à l'afficher au-dessus de la machine à café de votre boulot.

Pourquoi la hausse des salaires est juste ?
Pour deux raisons :

Le premier argument qui plaide en faveur d’une hausse substantielle des salaires, c’est bien sûr l’écart qui se creuse entre les besoins pour mener une vie normale et le niveau de salaires qui ne suit pas l’évolution réelle du coût de la vie.

Le revenu des salariés dépend principalement de leur salaire.

Le pouvoir d’achat est le résultat de deux évolutions parallèles : la hausse des salaires et la hausse des prix.

Les prix des principaux postes de consommation, surtout les produits alimentaires, les loyers, les transports, les soins de santé ont fortement augmenté.

Le gouvernement dit vouloir augmenter le pouvoir d’achat en baissant les prix dans la grande distribution. C’est illusoire.

# Le gouvernement ne veut, en aucun cas, toucher aux profits.

# Dans de telles conditions, la baisse des prix dans la grande distribution, si elle avait lieu, serait atteinte par deux canaux : au détriment des salariés des entreprises du secteur qui sont déjà fortement touchés par la précarité et les pires conditions de travail ; au détriment aussi des salariés des entreprises sous-traitantes. Comme dans le cas précédent, l’ensemble du monde salarial serait perdant.

En revanche, pour une grande majorité des salariés, les salaires n’ont pas suffisamment augmenté ces dernières années, alors que les qualifications augmentent. C’est vrai dans le public comme dans le privé.

De plus, les salaires vont être rognés par des dépenses nouvelles notamment celles liées à la réforme de l’assurance maladie : hausse de la Csg et du Crds, de remboursement de médicaments, forfait d’un euro par consultation, forfait hospitalier.

Quoi qu’en dise E.A. Seillière, la baisse du pouvoir d’achat n’est de pas qu’un « ressenti ».

Le deuxième argument est que le salaire est la contrepartie du travail effectué. Or, la productivité du travail est en forte hausse. Par heure travaillée, elle est supérieure de 24 % à la productivité moyenne de l’ensemble de l’Union européenne à 15. Selon les Comptes de la Nation, la productivité du travail dans l’industrie a augmenté de 3,8 % par an entre 1990 et 1995 et de 3,1 % par an entre 1995 et 2002.

Augmenter les salaires, c’est juste, c’est possible, c’est bon pour l’emploi Augmentation des prix au quotidien (source : Insee)

Loyers (2001 - 2004) : + 14,22 % Indice de la Construction
Gazole (2001 - 2005) : + 15,0 % Prix au litre
Carte Orange (2001- - 2005) : + 13,6 %
Pain : + 13,6 %
Eau. : + 9,4 % Indice Insee
Taxes Ordures Ménagères : + 15,1 % Indice Insee
Timbre-poste : + 15,2 %
Taxis : + 9,0 %
Hausse Csg / Crds - Augmentation des frais de santé

la totale (pdf)

Permalink 10:07:02, Catégories: Ailleurs, 20 mots   French (FR)

Oui vs Non

Un jour que je serai grand, je serai Daniel SCHNEIDERMANN.
De la supériorité du Net sur la Télé.

Permalink 10:00:33, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 136 mots   French (FR)

Appuie sur le champignon

Chaque grève gagnante est un petit coup d'épingle bien appuyé dans les testicules rabougries et frippées d'Ernest (c'est un coup bas certes mais i had a dream). En plus, si même la CFDT se met à gagner des conflits comme c'est aujourd'hui le cas à Brest, tout devient vraiment possible. Après seulement 2 jours d'une grève très suivie, les 450 chauffeurs de Bibus (propriété du groupe européen Keolis) ont obtenu eux aussi leur augmentation de salaires (+3,9%). Que les âmes libérales sensibles se rassurent, à l'heure actuelle, il semblerait que malgré la Jacquerie, Keolis n'ait toujours pas déposé le bilan. Il semblerait même que Keolis ait encore quelques réserves fiduciaires. Ca frémit de partout en ce moment, on attend la suite.

23.03.05

Permalink 14:37:20, Catégories: Les gens dans la rue, 232 mots   French (FR)

Comme un ouragan

Entendu dans le bus, une petite fille à sa mère : "Est-ce que quand on est mort, on devient un grand soleil?"

Je ne sais pas petite. L'idée est séduisante. Faudrait demander à des morts vivants, des gens qui s'y connaissent ou qui du moins vont bientôt s'y connaître: le Pape, le prince Rainier, Schiavo, Sabine Hérold... Tu vois petite, ce ne sont pas les spécialistes qui manquent. Sauf que pour Sabine Hérold elle risque d'être une dernière fois prise en otage à Jussey. Sans doute va-t-elle organiser des manifs de morts de droite et de défense des usagers des cimetières. Sans doute va-t-elle gueuler : "A bas les 35 heures, rendez-nous nos cercueils, on n'est pas des fonctionnaires nous, si on arrive en retard à notre mort, qui ira voter pour Tibéri?, à bas les 35 heures, on veut un service minimum, qui veut son kit?, on en a marre de s'entasser dans le même cercueil aux heures de pointe, en plus c'est l'été, il fait chaud, on étouffe et le club des Jeunes giscardiens est au complet, à bas les 35 heures, -Drucker arrête donc de prendre toute la place- ce sont toujours les mêmes qui trinquent, à bas les privilèges, à bas les 35 heures"

Petite, juste un conseil, n'attends pas la mort pour devenir un grand soleil.

22.03.05

Permalink 17:48:32, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 258 mots   French (FR)

Grève gagnante

"Les Nicollins" ont gagné. Après 5 jours de grève, les salariés de la SMN (Société méditerranéenne de nettoyage) ont obtenu gain de cause : augmentation de salaires de 3% et surtout harmonisation des salaires entre les nouveaux et les anciens employés. Plusieurs enseignements à tirer de ce conflit :
- une grève qui marche et qui aboutit à la victoire, est une grève suivie. Avec 100% du personnel en grève, la direction ne pouvait pas se permettre de laisser traîner les choses. Rien de tel qu'un bon rapport de force pour influencer le comptable.
- les multinationales ne sont pas les seules à avoir des sous. Il y a une semaine encore la direction de la SMN (environ 500 salariés) affirmait que toute augmentation de salaire était absolument im-po-ssi-ble, à cause de la conjoncture de mes couilles, à cause de ci, à cause de ça, et bla bla et bla bla. Le surplus de sous existe, il suffit de savoir le demander.
- le chantage à la délocalisation montre ses limites : toutes les entreprises ne peuvent être délocalisées. Difficile de délocaliser en Roumanie le ramassage des ordures de Montpellier. Eboueurs de tout pays, unissez-vous.
- les augmentations de salaires sont possibles également dans le privé. C'est aux salariés et aux syndicats de se mobiliser pour ouvrir les Négociations Annuelles Obligatoires, et arracher les augmentations.

Alors plutôt que de s'étriper sur un TCE entre gens de bonne compagnie, poursuivons la mobilisation du 10 mars et réclamons notre dû. Le MEDEF n'est pas invincible.

21.03.05

Permalink 20:03:53, Catégories: Patati et Patata, 315 mots   French (FR)

Allez les cons, allez les cons, allez...

En avril 2002, lors de la finale de la coupe de France de baballe à crampon, le public corse venu soutenir en nombre son club de baballe favori avait copieusement sifflé la Marseillaise. C'était pas très malin de leur part mais mieux valait entendre ça que les chants polyphoniques corses (qui soi dit en passant sont bien plus supportables qu'un best of de Calogero). Chirac s'était fâché très fort (c'est un sanguin) si bien que le président de la fédération française de baballe, avait dû prendre le micro et s'excuser auprès de la patrie en danger.

Hier, les singes en rut du kop du PSG ont hué le clip antiraciste diffusé par la FFB. Pour les néophytes en football, je précise que lesdits singes du kop parisien sont presques aussi crétins que les yankees du virage nord du stade Vélodrome (qui soi dit en passant sont bien plus supportables qu'un best of de Calogero). Les crétins du kop de Boulogne ont de quoi râler : dans l'équipe du PSG y'a que des banlieusards, pas un seul vrai parisien de souche. Et de chanter : "j'ai deux amours, Paris et mon slip et aussi un peu Hitler". C'est sûr que c'est pas avec eux qu'on va se prendre la tête sur le oui ou le non au TCE. Pour eux Bolkestein c'est un latéral gauche du Bayern de Munich et Barroso l'avant centre de la Squadra azzura.
A défaut de pleurer devant tant de bêtise, il ne nous reste plus qu'à attendre de pied ferme (crampon 16 mm) les excuses de la FFB qui chaque samedi offre une tribune libre à tous ces cromagnons qui viennent mugir dans nos stades et abreuver nos terrains de foot de kros impures.

18.03.05

Permalink 17:24:33, Catégories: Patati et Patata, 27 mots   French (FR)

Faites le taire

«The yes needs the no to win against the no» («le oui a besoin du non pour gagner contre le non»), Raffarin.

Ce mec va me manquer.

Permalink 17:07:26, Catégories: Patati et Patata, 83 mots   French (FR)

La dénégation du non

"Personnellement, je suis confiant", Jack Lang.
"Ce sondage ne doit pas faire paniquer les partisans du 'oui'", Julien Dray.
"Je ne suis pas inquiet", Nicolas Sarkozy.
"Cette situation me préoccupe mais ne m'inquiète pas", Raffarin.
"It's not possible. I can't believe that. I am not pessimistic", Raffarin.
"Ce sondage ne m'intéresse pas et je n'y crois pas", DSK.
"Je ne crois pas à ce sondage, pas davantage qu'aux autres", François Rebsamen.
Dénégation?

16.03.05

Permalink 00:18:41, Catégories: Patati et Patata, 446 mots   French (FR)

Bon ben c'est non

Construire une Europe plus forte, plus belle, plus mieux, faite de drague tranfrontalière, d'eurovisions, de coupe intertoto et de miss Dindon, c'est un rêve que moi aussi je partage. Seulement le libéral est malin. Il sait que le gars de gauche est foncièrement romantique, généreux, solidaire. Alors le libéral fait miroiter la fraternité européenne, la démocratie européenne, la paix européenne. Le libéral, qui n'en a foncièrement rien à foutre de tous ces concepts de fillettes, joue la carte générosité romantique. Et le gars de gauche, forcément sincère, s'accroche à ses rêves et à son Europe de Victor Hugo. Et dans son esprit oeucuménique, des images fulgurantes jaillissent : une cocotte minute géante où pêle mêle mijoteraient choucroute, paëlla et rollmops; de vastes orgies sexuelles où de blonds danois sussureraient de tendres roucoulades scandinaves à l'oreille d'Italiennes plantureuses et pulpeuses; un ministre des affaires étrangères européen fourrant sa grosse fusée Ariane, fleuron de l'industrie européenne, dans le truc chaud et humide d'une Condoleezza Rice confortablement vautrée sur la banquette arrière d'un Airbus, nouveau symbole de l'Internationale socialiste. Oui décidément le gars de gauche est d'un romantisme à toute épreuve.

L'Europe de ce traité ne sera pas celle de Victor Hugo. Difficile de s'enthousiasmer pour l'Otan, pour Giscard, pour Bolkestein, pour Barroso, pour cette concurrence non pas des marchandises mais des travailleurs, pour un texte, rendu volontairement incompréhensible au commun des mortels, soutenu par le Medef, défendu de manière schizophrénique par le PS et les Verts. Et pourtant j'ai essayé, hésité, tergiversé. Si le oui passe, public-privé, on va en prendre plein la gueule. D'ailleurs si le non passe, ca sera pareil, on va aussi en prendre plein la gueule. Mais un assassinat vaut mieux qu'un suicide.

Alors certes bien sûr, ca fait toujours chier d'être dans le camp du non. Alors certes bien sûr, ça m'emmerde de ne pas être d'accord avec des gars de gauche aussi romantiques, généreux et solidaires que moi, qui comme moi rêvent à une Europe bien ficelée. La gauche se divise, les militants s'insultent, la droite se marre. Quelque soit le résultat, le plus dur sera de ne pas être prisonnier de son bulletin de vote. Que le non ou le oui l'emporte, il ne faut pas se faire d'illusions, rien ne sera gagné et il faudra poursuivre les luttes sur le terrain.

15.03.05

Permalink 10:08:12, Catégories: Mon métier, ma passion., 245 mots   French (FR)

32 000 branleurs

Au fond c'est vrai, les profs ne sont jamais devant leurs élèves. Ensemble des tâches exécutées hors du temps de travail et donc non rémunérées:
- réunion préparatoire au conseil de classe.
- réunion de concertation.
- réunion pédagogiques disciplinaires.
- préparation du brevet de sécurité routière (recensement, inscription, pré-visionnage des k7, journée d'information)
- correction des épreuves du brevet de sécurité routière
- réalisation des cartes de titulaires du brevet de sécurité routière.
- participation au conseil d'administration.
- participation à la commission exécutive.
- participation au conseil de discipline.
- participation aux commissions de vie scolaire.
- réparage du réseau informatique qui plante juste au moment de rentrer les notes du second trimestre.
- remplissage des dossiers d'orientation.
- organisations des sorties pédagogiques (étude de marchés des transports, téléphonages au musée, inscriptions, planing, récolte des $ et des assurrances)
- accompagnement de sorties pédagogiques hors du temps de travail.
- visite des élèves en stage (1h de payée pour 26 élèves)
- rencontres parents profs.
- rencontre avec un parent qui n'a pas pu assister à la réunion.
- téléphone au parent qui a oublié son rendez-vous.
- réparation de la photocopieuse. Changement de toner, débourrage de la photocopieuse.
- remplissage des bulletins bi-trimestriels.
- j'en oublie certainement.

Curieusement la Cour des comptes ne mentionnent jamais dans ses rapports ce travail gratuit.

Permalink 07:40:08, Catégories: Le petit Nicolas, 92 mots   French (FR)

Frêche c'est chaud

Ce matin sur Europe 1 (c'est la seule station de radio que daigne capter le poste de ma chambre), Frêche le président du Languedoc-Rousillon, de la septicémie, de la Septimanie, s'est quelque peu lâché sur Sarkozy et son
livre bleu : "Sarkozy, ce grand Mamouchi aux talonettes compensées, il n'ose même pas venir à Montpellier. Il vient à Béziers pour se cacher dans les vignes".
Je ne suis pas certain que la politique en sorte grandi, mais en tout cas ça m'a bien fait marrer.

13.03.05

Permalink 07:57:01, Catégories: Patati et Patata, 276 mots   French (FR)

Tous derrière Londres

Messieurs du CIO je vous en supplie, lisez mon blog : non toute la population française ne veut pas des JO. Non le soutien n'est pas total. Caca boudin les JO. Au chiotte les JO, avec l'arbitre et Nelson Monfort (Qui donc l'a surnommé Mets le son moins fort?). Les JO c'est tout pourrite, cracra, dégueux, beurk.

Des milliards d'euros sont prêts à être investis pour les JO. Le dossier de candidature à lui seul a coûté 24 millions d'euros. Ca en fait des loyers Gaymard. Bien sûr, les fruits faramineux de ces investissements reviendront surtout aux chaînes de télé et autres négriers de l'industrie sport. Et pendant ce temps là, les salariés de ce pays doivent faire l'aumône à genoux, les yeux mouillants et les mains tendues vers Dieu-le-père pour quémander une modeste obole. Et encore, on leur demande de le faire discrètement pour ne pas importuner les dieux de l'Olympe du CIO. Et qu'on ne vienne pas nous dire comme ce gros béta de Douillet, que les JO seront générateurs d'emplois : le taux de chômage d'Athènes reste aussi élevé qu'un record de Bubka; la coupe du monde 1998, n'a pas empêché le nombre de privés d'emplois par le grand capital de grimper citius, altius, fortius; malgré les JO d'hiver d'Alberville, la Savoie n'est pas devenue un îlot de prospérité dans un océan de merde.
Franchement, c'est à vous dégoûter du cul de Christine Aron.

Tout est dit ici

12.03.05

Permalink 08:45:42, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 36 mots   French (FR)

Ca s'est passé près de chez vous

La participation à la manifestation du 10 mars, région par région, ville par ville : tous les chiffres ici (source cgt). La comparaison avec le bilan de la mobilisation du 5 février est également très instructive.

11.03.05

Permalink 18:35:29, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 28 mots   French (FR)

Discours du 10 mars, Montpellier

Prenez garde monsieur le ministre... Déclaration commune intersyndicale de Montpellier, Marc Lopez (CGT) au micro.

Je sais c'est long, mais c'est surtout pour mes archives.

Permalink 10:11:16, Catégories: Ailleurs, 77 mots   French (FR)

Le blog de Chirac

J’ai fait un cauchemar, cette nuit. J’ai rêvé que George W. Bush envahissait le Luxembourg...

Clavier serait bien en Sarkozy, Christophe Malavoy pourrait incarner François Fillon ( encore qu’il faille vraiment le vouloir, pour faire un film sur la vie de Fillon ) ou Gérard Jugnot jouer Robert Hue, mais pour moi, je ne sais pas...

Jeune, Di Caprio, peut-être.

L'idée que j'aurais voulu avoir : Le blog de Chirac

Permalink 09:53:37, Catégories: Mon métier, ma passion., 356 mots   French (FR)

La Cour des cons

Pierre Méhaineuneurie est à l'initiative d'un rapport de la Cour des Comptes qui prouve scientifiquement que l'Education nationale n'est qu'un rien d'autre qu'une gigantesque concentration de glandeurs. Pierre Méhaineuneurie est un spécialiste ès-docteur de la glande, lui dont tout le monde se demande à quoi il sert si ce n'est faire peur aux enfants qui ne veulent pas manger leur soupe.
Il y aurait donc 32 000 enseignants payés à rien faire. Voilà qui devrait suciter bien des vocations. Comment la Cour des Comptes qui curieusement n'avait pas sourcillé d'un poil de pubis au sujet du loyer Gaymard, en est arrivé là ? Le journal des idées malsaines nous l'explique très bien.
Comme d'habitude depuis 1870, c'est encore la faute aux teutons. Les profs d'Allemands sont en surnombre. Ils ne sont pas rentables. Ils n'enseignent qu'à une douzaine d'élèves alors qu'un bon prof de math stakhanoviste lui peut faire cours à 35 voire 40 élèves. Y'a qu'à supprimer l'allemand, ça fait pas partie du socle commun et puis ils sont nuls au foot. Rentabilité, efficacité. Ensuite, comme toujours, il faut payer les femmes enceintes qui sous prétexte qu'elles repeuplent la France, ne sont pas capables de travailler. N'est pas Julie Lescaut qui veut. S'ajoute les profs qui ont des décharges syndicales, alors là c'est même pas la peine d'en parler, supprimons le droit syndical et libérons Loïc. Il y a aussi les profs qui forment à l'IUFM les hussards de la V° République, ou qui préparent des cours aux CNED (euh si c'est pas du boulot c'est quoi ça? un hobby de gentleman-farmer?). Enfin s'ajoutent ces remplacants qui refusent de faire 200 kilomètres pour remplacer une prof d'allemande syndicaliste enceinte. Comme l'écrit avec une pointe de regret le figaro, "on ne peut envoyer au pied levé un professeur de français de Lens prendre une classe de génie mécanique à Marseille."

Rien à voir avec le sujet mais rigolo quand même

Permalink 09:19:14, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 115 mots   French (FR)

Crescendo. Paroles de manif.

Entre 500 000 et un million de manifestants. Euphorie. Nuage. Positive attitude à donf. Soleil magnifique. Ambiance festive. Il en arrive de partout. Tout ce qui sort du Fillon, ne sent pas bon. Medef muet, Figaro constipé. Un are, un hectare, un Gaymard. Je ne suis pas content et vous? On continue. Main dans la main. Peut toujours pas mettre mes photos de la manif. Fait chier. Complot du grand capital. Augmentez les salaires pas les horaires. 600 m2 pour tous. Pas de politique sociale sans grand mouvement social. Moins de tâches, plus de cash. Prenez garde monsieur le ministre à ce que les plus bruyants ne deviennent pas aussi les plus nombreux. Discours tip-top. On continue, on continue.

06.03.05

Permalink 17:49:59, Catégories: Patati et Patata, 265 mots   French (FR)

Victoires de la musique

La dernière fois que j'ai regardé de bout en bout les Victoires de la musique, Jean-Paul n'était encore qu'un jeune séminariste en culotte courte qui roulait ses premières galoches sur les bancs de la prestigieuse université théologique de Lodz. Voici donc mon palmarès personnel :

Dans la catégorie, "J'ai une voix de castrat et les couilles dans une tenaille", sont nommés : Cali, Calogéro, M. (Le prix revient bien évidemment à Calogéro.)

Dans la catégorie "Il a l'air d'un mec sympa, dommage qu'il chante de la merde", victoire d'Alain Chamfort.

Dans la catégorie, "J'ai les yeux globuleux d'un merlan frit, mais il n'est pas encore trop tard pour moi de changer de métier", victoire du chanteur de LUKE.

Dans la catégorie, "Ray Charles", victoire du couple malien Amadou et Mariam.

Dans la catégorie, "Mieux vaut être sourd que d'entendre ça", JJ Goldman meilleur interprète de ces 20 dernières années, ex-aequo avec mon cul.

Dans la catégorie, "On ne peut donner une idée de sa voix qu'en la comparant au bruit que fait une scie dans un bois tendre et mouillé"(Balzac), Calogero.

Dans la catégorie "Enfants d'Outreau et d'Angers", victoire des Choristes.

Dans la catégorie "N'importe quoi et magouilles de maison de disques", victoire de François Hardy.

Dans la catégorie, "Il ne suffit pas d'être mal rasé, alcoolique et anonant pour ressembler à Gainsbourg", victoire de Bashung et d'Arno.


(Murat, Jean-Louis)

(Cali)

Dans la catégorie, "Pitié, on en avait déjà assez d'un", victoire de Cali (voir photo).

Des oublis?

Le vrai palmarès

Le blog de Torpedo

J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée nationale.

Mars 2005
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Rechercher

Recent Referers


Top Referers

Syndiquez ce blog XML

What is RSS?

powered by
b2evolution