Archives pour: Juin 2003

29.06.03

Permalink 19:04:14, Catégories: Patati et Patata, 5 mots   French (FR)

Là bas si j'y suis

A bientôt les potos :-)

Permalink 18:35:25, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 26 mots   French (FR)

Super débile

On connaissait Superman, Super Menteur, Super Mario, Super sans Plomb. Maintenant il faudra aussi compter avec Super CFDT. Je vous préviens c'est du brutal.

Permalink 18:10:41, Catégories: Patati et Patata, 177 mots   French (FR)

Le syndrome Louis XVI

La brève qu'écrivit Louis XVI le 14 juillet 1789 dans son blog intime est célèbre : "Aujourd'hui, rien". Résultat, deux siècles plus tard, tout le monde se moque de l'aveuglement et de l'ignorance du roi serrurier, incapable de sentir la Révolution en marche. Il faut savoir tirer les leçons du passé. On ne sait jamais. Si ça se trouve, à l'heure où j'écris ces lignes, une révolution se prépare en France. Si ça se trouve, aujourd'hui, du passé on a fait table rase et le monde a changé de base. Si ça se trouve, à cet instant précis, la grosse tête de Raffarin est sur une pique, et les poitevins dansent la Carmagnole. Si ça se trouve, on a retrouvé Saddam Hussein et Debré a recouvré la raison. Si ça se trouve, Baudis ne transpire plus. Alors qu'on se le dise, jamais je n'écrirai sur mon blog "Aujourd'hui, rien". J'aurai trop peur d'avoir la honte dans deux siècles.

28.06.03

Permalink 11:54:02, Catégories: Le petit Nicolas, 75 mots   French (FR)

Avec humanité

Voici un texte, daté du 23 juin, d'un homme très très en colère. Je ne suis peut-être pas d'accord avec lui sur certains points, néanmoins je trouve sa dernière phrase assez pertinente. Le plus effrayant sans doute c'est que des scènes similaires se passent chaque jour un peu partout en France, sans que l'on n'en sache rien.

(colère fléchée par MediaTIC)

Permalink 08:13:58, Catégories: Badaboum, 42 mots   French (FR)

Sixième sens

"Les gars, même s'il faut mourir sur la pelouse, il faut gagner cette demi-finale, c'est une question de vie ou de mort" Marc-Vivien Foé, à l'adresse de ses coéquipiers lors de la mi-temps de la demi-finale Cameroun/Colombie.

Permalink 01:54:16, Catégories: Patati et Patata, 96 mots   French (FR)

Du rhum, des femmes et des clopes

Jusqu'à présent j'étais parvenu à coup de refus polis à décliner toute invitation à des soirées dansantes. Je me connais. Quand j'ai bu un verre de trop, je ne peux m'empêcher de me remettre à fumer et ça je ne le veux pas, cancer du poumon oblige. Ensuite, quand j'ai bu un verre de trop, je ne peux m'empêcher d'accoster avec mon sourire slave les jeunes filles trémoussantes et ça je ne le veux pas, fidélité oblige.
(...)
Ce soir j'ai craqué sur un des deux points.

Permalink 01:46:18, Catégories: Patati et Patata, 99 mots   French (FR)

Jeunisme

Après une heure d'attente à lire des Figaro Magazine et des Galas, le docteur me reçoit. Son diagnostique est sans appel.
- Hum.Vous avez un coeur de jeune homme. Vous faites du sport non?

Si danser sur Billy Jean de Mickael Jackson jusqu'à tard dans la nuit avec un verre de ti punch dans une main et un cigarillo dans l'autre, c'est du sport, alors oui, je suis un sportif.

- Vous avez quel âge?
- XXXX
- Vraiment? On ne le dirait pas, vous avez vraiment un coeur jeune homme.
Un coeur de jeune homme. Parfaitement Madame.

Permalink 01:37:30, Catégories: Patati et Patata, 17 mots   French (FR)

Mea culpa

C'est vrai, je le reconnais volontiers, je fais partie de la gauche crumble (aux fruits rouges).

27.06.03

Permalink 08:10:13, Catégories: Ailleurs, 24 mots   French (FR)

L'amour du kitsch

C'est vrai. L'amour est plus fort que tout, plus fort que la mort, plus fort que le kitsch . (Oeuf du Canard ---> go)

Permalink 07:48:59, Catégories: Ailleurs, 13 mots   French (FR)

Guerre des toiles

Hier le Rézo était en fuite. Aujourd'hui le Rézo contre-attaque.

26.06.03

Permalink 23:40:05, Catégories: Patati et Patata, 104 mots   French (FR)

Un mariage et un enterrement

Ca s'habille en lapin rose. Ca boit du Malibu dans la rue. Ca chante Sabine Paturel à tue-tête. C'est escorté de ses meilleures copines. Ca ricane comme un gros dindon. Ca se fait prendre en photo. Ca s'humilie dignement mais sûrement. Au mieux, ça a l'air bête, au pire, vulgaire. Ca fait des paris ridicules. Ca se croit drôle mais ça ne l'est pas. Ca vomit dans le caniveau ou sur un Chippendale en cuir. Ca chante des chansons paillardes. C'est vraiment moche un enterrement de vie de jeune fille. (idem pour les garçons).

Permalink 11:06:36, Catégories: Ailleurs, 77 mots   French (FR)

I had a nightmare

Des liens vers les sites de démocratie libérale, des interviews de Sabine Hérold, des citations de Raffarin, des pubs pour SMS, des cours d'actions en bourse, des chroniques de JM Sylvestre... tout ça sur le site du Rezo. C'est officiel,l'Autre portail rentre dans le rang. Un réseau libéral ça fait frémir, même quand c'est pour de rire. Belle opération de com' en tout cas.

Permalink 08:21:09, Catégories: Patati et Patata, 26 mots   French (FR)

Ich bin ein Berliner

Longtemps je me suis demandé d'où venait cette attirance immodérée de J.F.Kennedy pour l'Allemagne. J'ai enfin trouvé la solution.

25.06.03

Permalink 23:58:44, Catégories: Ailleurs, 245 mots   French (FR)

Liens

Un truc me turlupine, ce sont ces histoires de liens alliés. Quand un blog A aime un blog B, le blogueur A met sur son blog un lien qui conduit au blog B, histoire de partager avec le plus grand nombre la passion forcément immodérée qu'il porte au blog B. De même, si le blogueur B aime le blog d'un blogueur C, il va mettre le blog C en lien. Implacable logique. Mais que se passe-t-il alors si le blog A déteste le blog C?
Doit-il maintenir son lien vers le blog B restant fidèle ainsi à son amour envers et contre tout? Ou bien au contraire doit-il renoncer au lien du blog B afin de ne pas être associé de quelle que que manière que ce soit au blog C? Autrement dit comment réagir quand les amis de mes amis ne sont mes amis?
Et encore là, j'ai pris une hypothèse simple à 3 inconnues.
Autre problème (qui, je précise pour éviter tout malendu, ne s'est pas encore présenté à moi) : comment faire quand un blog qu'on n'aime pas, vous mets en, lien? La courtoisie veut qu'on lui rende la pareille. Mais si on n'aime pas, c'est con aussi de se forcer.

Pourquoi le nier, ces questions sont fascinantes. Ca serait bien que Sam sonne à ma porte. Le mieux c'est que j'aille au lit.

Permalink 23:31:46, Catégories: Mes amis sont des potes, 364 mots   French (FR)

Le blog assassiné

Il faisait beau, il faisait chaud. Ruisselant d'une saine sueur, seul sur le ring avec ma machine, je m'efforçais tant bien que mal de pondre une brève, qui à défaut de me valoir le prix Pulitzer m'aurait certainement valu la Une de MediaTIC. Je sentais l'inspiration venir. Je sentais la brève ultime prête à jaillir du bout de mes doigts. Cette brève, je le sentais bien allait faire mal. Le dosage en était subtil : elle avait le sérieux d'une news de Transfert, l'humour décalé d'un Ouahad, la science d'un ZDNet, la finesse d'une Bernadette... Bref, c'était la brève suprême. La gloire était proche, j'en avais eu la fulgurante intuition. Mais à l'instant où ce bouillonement d'idées, ce brainstorming intérieur, était sur le point de se concrétiser à la pointe de mon clavier, Sam sonne à ma porte.
- Coucou kopin, c'est Sam.
Ah ok. Vas y entre. No souci, no problème, tu ne me déranges pas. Ben oui tu passais par là alors tu t'es dis que tu passerais bien me voir. Ok je comprends. No souci, no problème, tu ne me déranges pas.
Si je peux te prêter ma machine? Tu veux consulter tes mails? No souci, no problème, ca ne me dérange pas, fonce, go. Ah finalement t'es sur le site de l'Equipe. Ok. No souci, no blème. De toute façon j'avais fini, j'allais sortir. Tu veux me montrer le costume que tu t'es acheté pour le mariage d'une copine? Ah ok. No souci, y'a pas de lézards, ça me fait plaisir. Ah oui quand même. Faut aimer le blanc, c'est sûr. Ca ne te dérange pas? Ben tant mieux alors. Tu ne retrouves plus tes clefs de voiture? Ah ok. C'est pas grave, on va les chercher. J'ai le temps. Non non ca ne me dérange pas, y'a pas de souci, pas de problème, je ne faisais rien d'important. Je t'assure. :-)

Permalink 22:50:35, Catégories: Patati et Patata, 37 mots   French (FR)

L'empire des sens

"Depuis que je t'ai vu, j'ai senti quelque chose grandir... C'est énorme comme sensation" Olivier (Bachelor, coq célibataire de M6)

C'est pas une sensation, c'est ta bite, mon p'tit Olivier.

Permalink 14:55:34, Catégories: Ailleurs, 19 mots   French (FR)

Deuse

Quand je tape "blog nul" dans Google, je tombe sur ça. Il y a sûrement une explication rationnelle.

Permalink 07:26:39, Catégories: Le petit Nicolas, 58 mots   French (FR)

Loi du talion

De Montesquieu à Zidane, des idées de Voltaire aux idées sécuritaires, il n'y a que deux siècles d'écart. Il fut un temps où la France exportait dans le monde entier sa Révolution, ses philosophes, sa langue, sa culture. Aujourd'hui la France exporte son gros rouge, ses footballeurs. Et ses lois Sarkozy.

24.06.03

Permalink 18:13:45, Catégories: Badaboum, 12 mots   French (FR)

Acronyme miné

NIC l'Irak.

(Yahoo insolite, la roue de secours des blogueurs paresseux)

Permalink 17:51:31, Catégories: Patati et Patata, 153 mots   French (FR)

Il s'en est fallu de peu

Ouf je l'ai échappé belle. Le mythe naissant qui commence à entourer ce blog auprès des jeunes filles en fleur était à deux doigts de s'effondrer d'un coup d'un seul. Hier, j'étais désespéré de n'avoir rien à bloguer. Du coup, j'avais commencé à faire une brève au sujet de cette loi de Nouvelle-Zélande qui vise à taxer les pets de bétail pour préserver la couche d'ozone. J'avais placé quelques jeux de mots de haute tenue (genre les pets dans l'eau) et puis dans un sursaut de lucidité j'ai tout effacé. Je ne peux me permettre d'être médiocre. Jennifer Lopez ne me le pardonnerai pas. Aujourd'hui à la radio, Ruquier a fait ses choux gras de ce projet de loi. Ca m'aurait embêté quand même d'avoir le même humour que les animateurs d'Europe 1.

Permalink 17:31:43, Catégories: Patati et Patata, 180 mots   French (FR)

Ma valise en carton

Ce qu'il y a de bien quand on déménage c'est qu'on doit remplir des cartons. Ce qui est bien quand on rempli des cartons, c'est qu'on s'aperçoit de toutes les merdes qu'on a accumulé depuis des années et dont on n'a jamais osé se débarasser en se disant "ça peut toujours servir". Petit inventaire de petites merdes : un skateboard de gamin (il manque une roue), des chaussons d'escalade, un pull violet horrible, une balle de tennis, une casserole calcairisée, une lunette de WC, un exposé d'élève sur les châteaux-fort du Moyen Age, une boîte de porte-clefs, plein de papiers (des tracts, des revues, des magazines, des enveloppes éventrées...), un rétroviseur brisé, des pièces de 20 cts de francs... Mais sans déc quelqu'un peut-il me dire pourquoi j'ai gardé pendant 4 ans une assiette en carton estampillée Footix, France 98? A quoi ça peut bien servir ça?
Le premier qui me traite de Delerme, je l'emplâtre.

Permalink 15:21:01, Catégories: Petit boutiquier, 196 mots   French (FR)

Les petits bateaux

Dans quelle ville du monde voit-on travailler pour 300 euros par mois, des Indiens? Dans quelle ville du monde confisque-t-on des passeports pour mieux exploiter cette main d'oeuvre étrangère? Dans quelle ville du monde voit-on des Croates gagner l'équivalent d'un SMIC pour 250 heures par mois? Dans quelle ville du monde voit-on des Africains, des Polonais, des Portugais, des Italiens faire des semaines de 60 à 72 heures pour des salaires de pacotille?
C'est à Saint-Nazaire, en France, aujourd'hui. C'est ce que nous apprend cet article remarquable du Monde qui, chose rare dans les médias, donne la parole aux ouvriers. Les Chantiers navals de Saint-Nazaire rassemblent 10000 salariés. 6000 sont en intérim. 2500 sont d'origine étrangère. Cette main d'oeuvre étrangère et/ou précaire est forcément plus docile parce que plus misérable. Les coûts de travail y sont ridiculement bas. L'amiante et autres substances cancérigènes s'y respirent à plein poumon. Si on continue sur cette voie, il ne restera plus aux entreprises françaises qu'à délocaliser à Saint-Nazaire. La délocalisation de proximité, un concept qui va faire fureur chez les jeunes loups du MEDEF.

Permalink 14:36:42, Catégories: Patati et Patata, 34 mots   French (FR)

Cours Forest

L'été est à nos portes. Je vais bientôt faire le kakou sur les plages de France et d'Afrique. Je vais bientôt retrouver ma petite copine. Et voilà où j'en suis.

Permalink 14:27:19, Catégories: Petit boutiquier, 390 mots   French (FR)

Avant/Après

"Je pense que l'on naît libéral, aussi naturellement qu'un bébé apprend à nager. Puis l'école, la société nous forment à la social-démocratie. Le plus dur, c'est de redevenir libéral après." Sabine Herold, 21 ans, membre active de Liberté j'écris ton nom, grévistophobe et Madelinophile.

Pour le coup, je pense exactement comme cette fille. Quand on est jeune, on est foncièrement libéral. Quand on est jeune, on est brutal, on est violent, on est égoïste, on ne veut rien partager. On ne supporte pas l'autorité des parents, insupportable entrave à notre liberté. Quand on est jeune, on a toujours tendance à taper du poing sur le nez pour s'emparer des billes du copin. Quand on est jeune, on aime bien montrer à sa petite soeur qu'on est beaucoup plus fort qu'elle. On n'hésite pas aussi à soulever les jupes des filles pour voir leurs petites culottes et on se fiche bien de savoir si elles sont d'accord ou non. Quand on est jeune, on veut toujours plus de BN que le voisin, même quand on n'a plus faim. Quand on est jeune, on est sans pitié. On est un loup pour l'homme.
Heureusement, on a des parents, des professeurs, des éducateurs, des grands frères. Tous ces gens nous expliquent lentement mais sûrement les valeurs sans lesquelles nos sociétés ne seraient pas vivables : la non-violence, la solidarité, l'entraide, le respect des autres, l'humanisme. Alors peu à peu on grandit : on ne vole plus les BN des voisins, on ne tape plus sur le nez des copins pour prendre leurs billes, on ne frappe plus ses petites soeurs, on demande gentiment l'autorisation avant de soulever les jupes des filles. On accepte les règles sociales. Bref on devient un peu moins con et un peu plus civilisé. On a alors des scrupules à exploiter les copins, à leur voler leur vie, on a honte de s'enrichir grâce au travail des autres, on accepte de payer ses impôts pour que les plus pauvres ne vivent pas comme des chiens. Alors oui c'est vrai, très chère Sabine, quand on a eu la chance de recevoir cette éducation, c'est dur après de redevenir libéral.

23.06.03

Permalink 22:55:54, Catégories: Ailleurs, 19 mots   French (FR)

Ca se discute

Faute avouée, faute à moitié pardonnée. Certes. De là à faire de la contestation politique un fond de commerce...

Permalink 17:13:13, Catégories: Le petit Nicolas, 186 mots   French (FR)

Fille de...

J'avais rencontré la fille de José Bové durant l'été 2001. C'était une amie d'une amie de ma soeur. On s'était retrouvé tous ensemble une fin d'après-midi sur une plage de gros rochers un peu en dehors de Marseille. Blonde, plutôt petite, plutot mignonne, je l'avais trouvé assez sympa, cultivée et surtout très rigolote. Elle avait sur son t-shirt noir une étoile rouge et elle nous racontait les manifs anti-G8 de Gênes tout en se marrant. La fin de week-end a dû etre difficile pour elle. Apprendre par les radios et la télé que son père a été embarqué comme le premier moujahidine venu, ne doit pas être des plus réjouissant. Des hélicos, des gendarmes en gilets pare-balle, des menottes, une porte défoncée ca fait beaucoup quand même. C'est plus en tout cas que ce les membres de la FNSEA qui avaient saccagé le bureau de Voynet, ont du subir. Alors ce soir, j'ai une petite pensée pour l'amie de l'amie de ma soeur.

22.06.03

Permalink 20:24:54, Catégories: Badaboum, 16 mots   French (FR)

Peace and love

Vietnam 1968, Irak 2003. Deux photos à la composition identique. Une différence notable cependant : les fleurs ont disparu.

Permalink 07:56:33, Catégories: Patati et Patata, 124 mots   French (FR)

A fond la forme

Aujourd'hui au programme du jour, randonnée. La mer, les goélands, le vent, la nature à l'état brut. Pas de fille, pas d'ordinateur, pas de boitier de CD à ouvrir avec les dents, que des choses simples, saines et authentiques. Une grande journée d'introspection en perspective. Avancer pas après pas à se demander ce qu'on fout là. Contempler l'horizon iodé en se grattant le nez. Boire de l'eau. Manger un grany à l'abricot. Sentir son sac à dos sur le dos. S'extasier devant un paysage composé de vieilles fermes, de falaises et de touristes hollandaises. Seul parmi les vaches et les randonneurs du Pas-de-Calais. Seul avec Sam et sa salade de thon. La nature à l'état brut.

Permalink 07:26:51, Catégories: Mes amis sont des potes, 21 mots   French (FR)

L'ami ricorée

Tiens Pem, je t'ai enfin trouvé le lien que tu me demandais. Excuses moi d'avoir tardé à te répondre.

Permalink 00:07:15, Catégories: Patati et Patata, 22 mots   French (FR)

Péril jeune

En 2003, il y a encore des jeunes de 20 ans pour faire des reprises de Balavoine à la fête de la musique. Effrayant.

21.06.03

Permalink 17:58:44, Catégories: Patati et Patata, 333 mots   French (FR)

Hommage

Tiens ils ont enterré le schmilblick hier. La cérémonie, n'a rassemblé que des gens de qualité : des chanteurs ridicules (Philippe Lavil, François Valéry, Chantal Goya), des comiques (Michel Drucker, Simone Garnier, Christian Morin, Philippe Risoli) et même des vieux beaux (Francis Huster). Si on juge la réussite d'une vie d'après les pleurs de ceux qui assistent aux funérailles, alors Guy Lux doit être bien dubitatif. La mort de ce grand homme sans qui la France des beaufs ne serait pas ce qu'elle est, a également provoqué une avalanche d'hommages aussi pathétiques que grotesques. Florilège :
"La télévision de Guy Lux, en noir et blanc, a été élevée au rang d'art" (Pierre Huth). Je vous rappelle qu'il parle du créateur d'Intervilles et des vachettes.
"Il était le compagnon de tous les Français" (J.J.Aillagon, ministre de la culture de droite). Faut reconnaître que Guy Lux a pourri pendant des années nombre de nos samedis et de mercredis soirs avec ses putains de toros piscines.
"Il aura été l'un des artisans les plus actifs d'une télévision qui donne toute sa place aux divertissements de qualité." (Jacques Chirac expert en cul de vachette). La preuve, il n'est jamais passé sur Arte.
"Guy Lux restera un formidable pionnier de la télévision." (Line Renaud, débris pérooxydée de brocante). Effectivement, la télé pourrie d'aujourd'hui lui doit beaucoup. Il fut l'un tout premier à monter, réaliser, animer des émissions de merde.
"Il était vachement Meuh, en plus c'était un amant inoubliable" (une vachette anonyme).
"Guy Lux avait la fibre populaire. Il savait ce qu'aimait le public, en allant toucher le coeur des gens"(Mireille Mathieu, vierge, sainte, chanteuse). C'est bien simple, il est le seul homme, avec le pape, à avoir fait mouiller l'avignonaise.

Fiat Lux. Adieu machin.

Permalink 17:02:21, Catégories: Ailleurs, 48 mots   French (FR)

Déviation

Un message subliminal chez Mister 0. (parce que c'est chez lui parce que c'est chez nous) et des hamsters qui se trémoussent le popotin.
Une jolie histoire de grenouille chez Ancilla.

Mes collègues sont plus inspirés que moi aujourd'hui, allez donc les visiter :-).

Permalink 14:08:08, Catégories: Badaboum, 156 mots   French (FR)

Fils de...

"Je suis honoré de jouer à Pérouse. J'aime beaucoup les relations existantes entre le club et l'entraîneur. J'espère pouvoir jouer ici. Mais la pression dans le championnat italien est forte."

L'interview d'un footeux est toujours d'un intérêt assez restreint. Surtout quand il s'agit d'un joueur du club de Pérouse qui est au football italien ce qu'est Bayrou à la V° République, un éternel challenger aux ambitions plus grosses que le ventre (je me comprends). A noter cependant que cette nouvelle recrue occupe une place à part dans le milieu des protège-tibias transalpins. Il s'agit de Saadi Kadhafi, le fils du dictateur lybien Mouammar Kadhafi.. Il est également actionnaire de la Juventus Turin (7,5%) et de la Triestina (33%), un club de 2e division italienne. Au fond les fils de dictateurs sont aussi des grands enfants comme les autres. Droit à la ba-balle pour tous.

Permalink 08:20:00, Catégories: Badaboum, 95 mots   French (FR)

L'injuste prix

© Amnesty International - ALTERNATIVE

Quel prix pour ce diamant?

© Amnesty International - ALTERNATIVE

Quel prix pour ce meuble?

Ben oui le capitalisme (forcément?)sauvage c'est pas joli, joli. Nouvelle campagne d'Amnesty International. D'une part, A.I. lance une campagne contre la vente d'armes aux pays qui ne respectent pas les droits de l'Homme. D'autre part, A.I. demande un contrôle sur le commerce des ressources naturelles qui provoquent des atteintes aux droits de l'Homme. Enfin A.I. réclame un système obligeant les mulitinationales à rendre des comptes.

20.06.03

Permalink 19:20:48, Catégories: Mes amis sont des potes, 70 mots   French (FR)

Histoire de famille

Ce matin, Yarie m'écrivait sur MSN : "tu sais qu'Henriette et ma mère sont des cousines. C'est hier qu'elle a su que le père d'Henriette est son oncle. C'est la mère de mon oncle bouba enfin je veux dire mon grand-père qui l'a dit à ma mère".

Ce sont des petits riens comme ça qui me font aimer l'Afrique ;-)

Permalink 09:54:56, Catégories: Patati et Patata, 70 mots   French (FR)

Je me tape la honte

Ben oui y'a des fois on ferait mieux de tripoter 7 fois ses doigts avant de clapoter sur son clavier. Hier j'ai fais une boulette. A 21 h 11 j'écris une petite brève sur un record de mangeage de nouilles, à 22 h 01 j'en fais une autre sur les grévistes de la faim. C'était pas un enchaînement des plus judicieux. Pas fier le torpedo sur ce coup.

Permalink 09:04:42, Catégories: Ailleurs, 705 mots   French (FR)

Les dix commandements

Les dix plus gros défauts des blogs sont cités ici (merci à mediaTic de m'avoir mis sur la voie). Alors voyons voir où j'en suis :

n°1 Les auteurs qui ne permettent pas les commentaires.
Ca c'est ok. Ici tout le monde a la parole même JLD et Dan.Bardan.

n°2 Les auteurs qui produisent peu de contenu original, mais accumulent des liens sur des carnets que je lis déjà.
Ok ça c'est bon aussi. Plus original que moi à part les cacahuètes volantes, le blog de Zongo, le site des cinq filles, le blog de Melfrid, le blog de celui qu'est jamais content, le blog de Bernadette ou le blog de chez lui et bien d'autres encore, c'est bien simple, y'a pas. En plus j'ai horreur de faire du copinage à tout propos et d'accumuler les liens dans le vil espoir d'être payé en retour.

n°3 Les auteurs qui passent plus de temps à écrire sur les carnets que sur d'autres sujets
Sans me vanter, je suis toujours bon là. Je ne parle jamais des autres vu que y'a que moi qui m'intéresse. C'est mon côté culte de la personnalité.

n°4 Les auteurs qui sont des maniaques des polices (FontBitches) et qui s'en foutent
Bon là j'ai pas compris mais je ne crois pas que ça me concerne.(si je me trompe dites le).

n°5 Les auteurs qui ne fournissent pas de bio sur leur carnet ou de pointeur vers une bio quelque part. J'aime en savoir un peu plus sur ceux que je lis.
Oui mais non. Là je ne suis pas d'accord, je m'inscris en faux. Je trouve plus intéressant de découvrir celui qui bloggue à travers ses brèves. C'est un peu comme un puzzle qu'on reconstitue au fur et à mesure. Et d'ailleurs comme le dit Gustave, Madame Bovary c'est moi. Cela étant dit puisque vous insistez sachez que j'ai une bite de 40 cm (au garrot).

n°6 Les auteurs qui ne fournissent pas de blogoliste.
Sur ce point je reconnais que je suis perfectible. J'ai encore plein de lien à mettre mais je m'engage à rattraper le temps perdu. Il n'y aura ni vainqueurs ni vaincus.

n°7 Les auteurs qui postent des excuses pour ne pas publier. Ca m'est égale que vous soyez occupé aujourd'hui. Si vous ne publiez pas, OK. Je supposerai que vous avez autre chose à faire.
Oui c'est vrai que ça se tient comme raisonnement. Cela étant dit, je compte bien la semaine prochaine poster des excuses pour avertir que le rythme de mes publications sera moins soutenu cet été. Je suis pas comme ces branleurs d'artisans qui font 50 heures de travail par semaines 12 mois sur 12. Je suis fonctionnaire moi monsieur, j'ai des vacances à prendre.

n°8 Les auteurs qui réagissent, mais agissent rarement. Commenter ce que les autres disent ou font est intéressant, mais les gens qui semblent ne jamais avoir d'idée originale m'ennuient. (Oui, ça ressemble au point 2, mais ce n'est pas tout à fait pareil).
Pour aujourd'hui je reconnais que c'est mal barré : j'ai déjà commenté un article de Yahoo que j'ai même pas trouvé tout seul et je continue par commenter un post d'un autre blogueur. Je promets de me rattraper au cours de la journée en vous racontant mes folles nuits toulousaines du temps où j'étais jeune et vigoureux avec-qui-vous-savez.

n°9 Les auteurs qui n'affichent pas le lien RSS de leur carnet.
Et je ne supporte pas non plus ceux qui font des faux liens RSS de leur carnet. Ca fait amateur.

n°10 Les auteurs qui ont les rétroliens et ne les utilisent pas.
Ca je sais pas ce que c'est, ca a peut être un rapport avec ces fameux trackback et pingback dont j'ignore toujours l'utilité et le mode de fonctionnement.

Je rajouterai en n°11 : j'aime pas les blogs qui abusent des private joke qui excluent le visiteur. N'est-ce pas Plouf? (je sais qu'il se reconnaîtra).

Permalink 08:12:50, Catégories: Patati et Patata, 34 mots   French (FR)

Paix des ménages

Ah ben voilà, je viens de comprendre pourquoi je n'aimais pas faire le ménage chez moi. C'est parce que je n'ai pas d'ovaires. Ne rigolez pas c'est scientifique.

19.06.03

Permalink 22:17:30, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 91 mots   French (FR)

Pas d'arrangement possible?

"Dix-neuf parlementaires UMP, associés dans un club de réflexion baptisé "Les Démocrates", ont annoncé hier qu'ils allaient déposer un amendement proposant de surtaxer les entreprises pour financer les retraites.(...) Si l'on remontait de 33,5 % à 34,5 % l'impôt sur les sociétés, estime leur porte-parole Alain Joyandet, député-maire UMP de Vesoul, "cela permettrait de verser au fonds de réserve des retraites 20 milliards d'euros environ, d'ici 2020".

Ne dites rien, laissez moi savourer ce petit moment de rigolade.

L'article complet de Libé

Permalink 22:01:41, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 194 mots   French (FR)

Une maison bleue là haut sur la colline

Aujourd'hui j'ai vu pour la première fois de ma vie des grévistes de la faim. Forcément fatigués, les traits tirés. C'était des sans-papiers qui réclamaient leur régularisation. Des hommes, des femmes. J'aurai voulu apprendre chacune de leur histoire, connaître leur parcours. Une autre fois peut-être... Non seulement la France leur refuse le droit de vivre de manière décente mais surtout elle leur refuse de faire leur grève de la faim dans la dignité. Ils ont occupé la place de la République, mais les Robocops bleus leur ont demandé de partir. Alors ils se sont réfugiés sur un terrain de foot non loin de la Bourse du travail. Alors les Robocops sont revenus. Une bonne centaine, avec des lances à eau, des camions grillagés. Ben oui contre des gens qui n'ont pas mangé depuis au moins un mois il faut bien ça, on est jamais trop prudent. Alors les sans-papiers ont quitté les lieux. Cette nuit ils occupent la Bourse du travail. J'espère qu'ils tiendront au moins la nuit.
En savoir plus

Permalink 21:35:13, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 231 mots   French (FR)

Les vautours

Il y a des signes qui ne trompent pas. Aujourd'hui à l'assemblée générale, les caméras de France 3 étaient là. Pour la première fois depuis le début du conflit. Jusqu'à présent, malgré les invitations répétées, les journalistes avaient toujours refusé de se déplacer à ces assemblées. Faut dire qu'entre la journée roller et les derniers entraînements du LOSC, l'actualité régionale était des plus chargée. En revanche, filmer la fin d'un mouvement social qui meurt de sa belle mort, c'est bon ça coco. Et surtout fais un gros plan sur ces rangs de chaises vides, c'est un symbole fort qui plaira aux neuneux.
Les caméras de France 3 ressemblent étrangement à ces vautours charognards qui survolent, en faisant de larges cercles, la proie qui s'apprête à mourir. Elles sont là, elles tournent autour de nous, elles guettent les places inoccupées, les règlements de compte, l'amertume. Trop peureuses pour s'avancer vers ces assemblées tumultueuses, denses, vivantes, les caméras ont su attendre, patiemment leur heure. Aujourd'hui, les grèvistes ne font plus peur, elles peuvent s'approcher pour la première fois. Elles filment le vide, se repaissent allègrement de cette foule clairsemée et donnent un dernier coup de bec pour achever la bête.

Permalink 21:11:34, Catégories: Patati et Patata, 15 mots   French (FR)

Sport extrême

6 mn 35 s. Record de mangeage de nouilles battu. Faut dire que j'avais les crocs.

Permalink 07:57:07, Catégories: Patati et Patata, 410 mots   French (FR)

Vertes années

Je dégustais paisiblement mon kébab au poulet sauce blanche accompagné d'un Perrier (cru 2003). Sam m'abreuvait de sa science footballistique tandis que la radio de l'Anatolie passait un vieux tube des années 80 (Ellie Médeiros, toit toi mon toit). Bref, si ce n'était pas le paradis, ça y ressemblait drôlement. Puis sans trop savoir pourquoi je détourne ma tête vers l'entrée de la boutique et mon regard aussitôt se pose sur une jeune fille étonnament belle. Elancée, pulpeuse, élégante, mignonne à croquer. La fille me regarde et à ma grande surprise, elle m'adresse un grand sourire. Mieux encore, elle s'approche de moi à grandes enjambées. Machinalement je me retourne pour voir si ces amabilités me sont bien destinées mais derrière moi il y a juste un mur avec un poster géant de Sainte-Sophie de Constantinople. Donc pas de doute, j'ai un ticket énorme. Au loin, j'entends vaguement le babillage de Sam qui ne s'étant pas aperçu de mon trouble, continue de me vanter les mérites du fameux corner rémois. Mais au fur et à mesure qu'elle s'approche, je m'aperçois que son visage m'est familier. Je connais cette fille mais impossible de me rappeler où est-ce que je l'ai vue. Elle arrive à ma hauteur. Sam aussitôt plonge son regard dans le décolleté de la demoiselle avec une rare intensité. Il ne pense plus au corner rémois. La fille me tend la main. Je suis un peu déçu je m'attendais sinon à un grosse pelle au moins à une bise. La fille me dis d'un ton enjoué : "bonjour monsieur comment allez vous? Est-ce que vous vous souvenez de moi?". Rhaaa, putain, une ancienne élève. Déclic. M.F, élève de la classe 4B, collège JM, c'était il y a quatre ans déjà. C'est fou ce que ça change une ado en quatre ans. Je fais un rapide calcul et en déduis qu'à présent elle doit être en Terminale. D'ailleurs notre brève conversation me le confirme. Elle me raconte son parcours, ses projets, me ressort en riant une ou deux anecdotes de la classe. Et puis elle me quitte. Elle rejoint son amie et me laisse seul avec Sam, les fameux corners rémois et mes années en trop.

18.06.03

Permalink 15:36:31, Catégories: Le petit Nicolas, 10 mots   French (FR)

Robocop en Russie

CRS de tous pays brisez vos chaînes...

photo samizdat :-)

Permalink 15:21:35, Catégories: Le petit Nicolas, 84 mots   French (FR)

Le poids des mots, le choc de la France d'en haut

"Metro, boulot, caveau", "Manpower=women précaires", "Danger travail". Pour ces trois tags réalisés sur les vitrines d'agences d'intérim de Lille, les trois poètes révoltés ont écopé de 48 heures de garde à vue et d'une comparution immédiate. Ca fait cher payer l'aphorisme. Il y a des jours où on aurait envie de niquer une armada entière de directeurs d'agence d'intérim. Comme ça, sans raison, juste pour le fun.
info Samizdat

Permalink 15:01:30, Catégories: Patati et Patata, 23 mots   French (FR)

Fleur bleue et montée de sève

Il y a des jours où on niquerait bien une armada entière de majorettes. Comme ça sans raison, juste pour le fun.

17.06.03

Permalink 17:53:14, Catégories: Patati et Patata, 20 mots   French (FR)

Bas les pattes

Ah l'amour... Budapest, le Danube, la brume... Que du bonheur tout ça. (photo d'Alain Dodeler trouvée ici)

Permalink 16:07:17, Catégories: Petit boutiquier, 481 mots   French (FR)

Y'a de l'urgo dans l'air

Toujours soucieux de combattre les privilèges des nantis, le Che du Poitou, soutenu par ses fidèles compagnons guérilleros aux gros cigares, a pour projet de venir au secours de la veuve, de l'orphelin et du MEDEF.
Il s'agit pour ce vaillant pourfendeur des injustices de remplacer le RMI, par le RMA. Je sais RMI, RMA, ca se ressemble c'est presque pareil, on ne va pas se mettre en branle pour une toute petite voyelle de rien du tout. On sait que pour ces nobles âmes au coeur pur et à la bite molle, le chômeur, le rmiste, les pauvres ont toujours été des suspects redoutables : en effet, vivre avec 411 euros par mois (montant actuel du RMI) n'est-ce pas encourager ces gueux mal habillés à la paresse qui comme le dit si bien saint-Ernest est mère de tous les vices? On est déjà bien bon de les autoriser à mendier gentiment aux portes de nos églises alors hein bon si ils veulent s'en sortir, ils n'ont qu'à créer leur propre start-up (Epitre 6, saint Raymond) ou se lancer dans le porno (l'un n'excluant pas l'autre). Quand on veut, on peut et gnagnagna. Donc pour mettre fin à ce scandaleux privilège que constitue le RMI, le gouvernement Raffarin va courageusement instaurer le RMA.
La philosophie générale du projet est assez simple : un bon salarié est un salarié bon marché. Avec ce nouveau dispositif, le RMaste aura un contrat de travail à mi-temps dans n'importe quelle entreprise, touchera la moitié du SMIC, et ce suprême raffarinement, quel que soit le taux de salaire normalement pratiqué pour le poste occupé. En outre, le RMaste n'aura pas le droit dans le même temps d'occuper un autre emploi comme c'était le cas pour les rmistes. Bien sûr l'employeur qui aura la bonté d'embaucher un rmaste recevra de l'Etat une aide financière. D'après les principaux acteurs de la lutte contre l'exclusion, le RMA permettra aux entreprises d'avoir un salarié pour 3,40 à 2,70 euros de l'heure soit un tiers à 15 % du prix normal de l'heure de travail. Avec ce système, il est facile de comprendre qu'un employeur préfèrera pour un plein temps deux rmastes à un salarié "classique".
Au yeux des libéraux, les avantages de ce système sont donc nombreux : baisse artificielle des statistiques du chômage, mise à la disposition des entreprises d'une main d'oeuvre ultra bon marché, économie sur les retraites (pour valider deux trimestres, les rmastes devront travailler une année), ensemble des salaires tirés par le bas. Alors elle est pas belle la vie?
Pour vérifier si je n'ai pas dis trop de bêtise, lisez l'article de Politis très sérieux et très instructif.

Permalink 11:22:05, Catégories: Patati et Patata, 53 mots   French (FR)

Coin coin

Lu dans le Canard enchaîné de cette semaine : "Ici radio Toulouse! les sado-grèvistes torturent les maso-usagers". Ok faites comme si je n'avais rien dis.
Post Scriptum : renvoyons à Matignon la lettre de "pédagogie" sur les retraites que Raffarin nous promet. La com' ne passera pas par nous.
En savoir plus

Permalink 09:27:09, Catégories: Petit boutiquier, 208 mots   French (FR)

Edouard, édouard et moi

Ce matin, Le Figaro se fend d'un interview du président de l'association Liberté j'écris ton nom. Son prénom c'est Edouard. Sans vouloir faire du déterminisme patronymique primaire, faut avouer que Edouard ça sent bon le XVI° et les rallys entres salopes de bonnes familles. Pensons aussi à Edouard Balladur, autre grand adepte du métro, boulot, dodo. Je me rappelle aussi vaguement d'un Edouard Perrichault ou Perrichon, camarade de CM1 qui avait toujours plus de billes que moi. Un vrai accapareur. Ok je suis de mauvaise foi. Il y a certainement des Edouard qui ont leur carte à Lutte Ouvrière. Mais en plus on apprend dans l'interview que cet Edouard Fillias est étudiant à HEC. Ca commence à faire beaucoup pour un seul homme. Les HEC (Hautes Etudes Commerciales), en toute objectivité, sont quand même un vivier intarrissable de neuneux éblouissants. A part Saint-Cyr peut-être je ne vois pas ce qu'il y a de pire. En plus cet été il organise un barbecue libéral pompeusement appelé université d'été. En Bretagne. Là le doute n'est vraiment plus permis. Edouard Fillias cumule trop de handicaps. Manquerait plus qu'il se revendique apolitique de droite, ça serait le bouquet.

16.06.03

Permalink 20:28:52, Catégories: Badaboum, 43 mots   French (FR)

J'essaye un truc

Ok le G8 d'Evian s'est achevé mais je suis tellement content de savoir mettre des photos et des dessins sur mon blog que je ne résiste pas à la tentation. Et puis de toute façon j'aime pas l'eau.

Permalink 13:51:51, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 340 mots   French (FR)

La Liberté trahie

Résistant reconnu, Paul Eluard publie en 1942 dans la clandestinité un recueil de poèsie intitulé Poésie et Vérité. Dans ce recueil se trouve le fameux poème Liberté. Le poème est largué par les avions anglais pour encourager à la résistance. Des mots d'espoir, des mots de lutte contre la barbarie nazie.
Aujourd'hui une association s'est emparé du poème, a récupéré cette ode à la liberté. Liberté j'écris ton nom qu'elle s'appelle. S'agit-il d'une association luttant contre l'antisémistisme, le racisme? S'agit-il d'une association défendant la paix, les droits de l'Homme dans le monde? S'agit-il d'une association oeuvrant pour l'abolition de la peine de mort? Rien de tout cela. La liberté défendue par ces nostalgiques de l'époque glorieuse du capitalisme de la première moitié du XIX° siècle, est celle de pouvoir briser les grèves, mater les syndicalistes, casser du fonctionnaire. Hier ils ont défilé aux cris de "Blondel à Cuba", "Les cheminots au boulot" "heil Ernest!" ... Par ce formidable tour de passe-passe sémantique, l'intransigeance du gouvernement et le combat contre les grèves deviennent ainsi le prolongement de la Résistance française. De là à penser que tout grèviste est un soldat de la Wermarcht qui s'ignore, il n'y a qu'un pas... En reprenant à leur compte le poème d'Eluard, les neuneux de la France d'en haut se prennent pour des maquisards, des résistants courageux face à la pseudo-dictature des empêcheurs d'exploiter en rond. Edouard Fillias, leur président, devient un Jean Moulin des temps modernes. Summum du cynisme, ils revendiquent la liberté de travailler. Pourtant nul ne les voit jamais dans la rue quand leurs comparses licencient chaque jour un peu plus. La liberté de travailler oui, mais pas pour les pauvres. Qu'aurait pensé Eluard hier en voyant hier ces sinistres bouseux qui confondent Liberté et droit d'exploiter son prochain?

Permalink 10:22:08, Catégories: Patati et Patata, 322 mots   French (FR)

Retour vers le futur

- 73 av. JC : menés par Spartacus, les esclaves romains se révoltent. Le MEDEF proteste vigoureusement : "si on paye les esclaves, toutes les fabriques d'huiles d'olive et de sculptures d'hommes nus seront délocalisés en Gaule".
- XIV° siècle : révoltes rurales un peu partout en Occident. Le MEDEF s'insurge : "les serfs au boulot, les corvées sont voulues par Dieu".
- 1789 : Révolution française. Les biens du clergé sont nationalisés. Le MEDEF fuit à l'étranger.
- 1794 : abolition de l'esclavage.
- 1802 : rétablissement de l'esclavage (le MEDEF respire).
- 1841 : loi Guizot sur la protection du travail des enfants.
- 1848 : 12 heures par jour de travail (le MEDEF s'inquiète de la dévalorisation des valeurs du travail).
- 1864 : droit de grève.
- 1884 : liberté syndicale.
- 1898 : loi sur les accidents du travail.
- 1906 : 6 jours de travail par semaine.
- 1919 : 8 heures de travail par jour.
- 1936 : congés payés, création des délégués du personnel. Le MEDEF boude.
- 1950 : SMIG (1973 : SMIC).
- 1982 : 5° semaine de congés payés. Le MEDEF s'indigne : "si les esclaves les salariés du pays prennent trop de vacances, les plages des Seychelles seront bondées".
- 1998 : loi sur les 35 heures.
- 2002 : Chirac président.
- été 2003 : fin de la retraite à 60 ans. Les neuneux d'en haut manifestent leur joie.
- automne 2003 : démantèlement de la sécu. Madelin propose de rétablir les galères pour les fonctionnaires, mais le gouvernement refuse.
- 2004 : instauration d'un service minimum dans la fonction publique qui désormais n'aura le droit de faire grève que le dimanche.
- 2005 : loi Chérèque sur l'apprentissage. Les enfants de 6 ans pourront désormais faire leur apprentissage en entreprise.
- 2006 : grâce à un coût de travail relativement bas (réquisition des chomeurs pour des travaux d'intérêt généraux) Raffarin fait construire une pyramide en plein coeur du Poitou.
- 2007 : on est toujours sans nouvelle de Ferry.
- 2008 : l'oxygène est privatisé.
... à suivre...

Permalink 07:41:39, Catégories: Badaboum, 314 mots   French (FR)

Ford a cent ans

Ah Henry Ford... Quel génie, quel talent... Que serait notre vie sans ce bienfaiteur de l'humanité? L'histoire de notre siècle mériterait-elle d'être contée si ce fils de fermier n'avait inventé sa fameuse Ford T noire? Ne soyons pas ingrats, n'oublions pas qu'il fut aussi le vaillant promoteur du taylorisme, cette remarquable organisation du travail qui transforme l'ouvrier en robot. La première usine Ford Motor Compagny vit le jour durant l'été 1903, il y a cent ans déjà. Mais à l'heure où les hommages vont se multplier pour fêter ce bricoleur de génie sans qui la vavavoum ne serait pas ce qu'elle est, rappelons néanmoins qu'Henry Ford fut un antisémite notoire. En 1920, il publie un pamphlet au titre révélateur, Le Juif international, le plus grand problème du monde. En 1938, lors d'une cérémonie qu'on imagine émouvante, il reçoit la décoration de l'ordre allemand de l'Aigle. La même année il ouvre à Berlin une usine de véhicules de transports de troupes. Après la guerre, il demandera au gouvernement américain un dédommagement conséquent (près d'un million de dollars) au gouvernement américain qui ont abîmé ses belles usines lors des bombardements (en ces temps barbares et reculés, les frappes chirurgicales n'existaient pas encore). Cela ne manque pas de sel quand on sait que le 26 juin 1940, Henry Ford avait participé à un dîner de gala, qu'on imagine joyeux, au Waldorf Astoria de New York, destiné à célébrer la victoire allemande sur la France*. Ford, Renault, Volkswagen... que des grands humanistes tout ça... Une raison de plus de détester l'automobile.

*Pierre Abramovici, « Comment les firmes US ont travaillé pour le Reich » (Historia, n° 669, septembre 2002, p. 40-45)

15.06.03

Permalink 09:54:01, Catégories: Patati et Patata, 23 mots   French (FR)

Mort de rire

Quel est le point commun entre Greg le millionnaire et Trotsky? Réponse ici. Alors là chapeau, je trouve ça super super fort.

Permalink 09:36:48, Catégories: Patati et Patata, 85 mots   French (FR)

Salon sales cons

Le salon des navions qui font myoiuauon, le salon des voitures qui font vavavoum, le salon des meuh-meuh qui font meuh-meuh... Si seulement le salon de l'Etudiant pouvait à nouveau faire CRS=SS... Si seulement on pouvait centraliser tous ces salons sous une seule appellation : le salon des neuneux-qui-bandent devant un largueur de bombe, un aspirateur de call-girl ou une Prim'Holstein (rayer la mention inutile)... J'aime pas les salons, c'est nul, moche, gavé de beaufs et ça fait la Une des journaux.

Permalink 08:38:34, Catégories: Petit boutiquier, 4 mots   French (FR)

Télé-achat

C'est quoi ça???!!!

14.06.03

Permalink 22:57:24, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 396 mots   French (FR)

Du gras et des grèves

Ce soir ma soeur m'a invité à partager une boîte de cassoulet au gras de porc. Avec cette chaleur, c'était assez judicieux comme idée. Je suis un peu lesté là, aussi léger qu'un parpaing en béton. Comme le dit le proverbe j'ai les dents du fond qui baignent. Enfin bref, après ce prologue qui lève un voile sur ma personnalité aussi complexe que fascinante, venons en au fait. On s'est un peu engueulé. Le front syndical (elle à SUD moi à la CGT) s'est fissuré.
- wéééééé d'abord si on se fait avoir c'est la faute à Thibault qu'est mal coiffé et qui n'appelle pas à la grève générale.
Surpris et légèrement désarçonné par cette attaque aussi soudaine que brutale (très caractéristique en cela des pratiques félonnes SUDistes), je cherche par un habile stratagème de diversion à gagner du temps :
- Il reste du gras de porc? fis-je.
- Non tu l'as déjà fini.
- Ah d'accord.
- Si tu veux il me reste un peu de beurre.
- Non non ça ira.
Ce bref intermède me permit de me resservir un verre de rouge et de chercher mes arguments. Je lui ai donc ressorti le credo cégétiste. La grève générale ça ne se décrète pas d'en haut, ça part de la base. Ce n'est pas parce que Thibault ou Blondel ou Pem appellent à la grève générale que les travailleurs vont aussitôt débrayer. Le plus grand syndicat de France c'est celui des non-syndiqués et rien ne dit que ces derniers entreront dans le mouvement pour les beaux yeux du clône des Beatles. Et puis si t'appelles à la grève générale et que t'as que 10% des gens qui se mettent en grève, après t'as l'air un peu ridicule et pas super crédible. Et puis à la rentrée il y aura la réforme de la Sécu à défendre (je vous en reparlerai en temps voulu) et donc faut pas faire n'importe quoi non plus. Finalement passe moi le beurre, j'ai un friton à finir.

- oui mais reconnais quand même qu'il est mal coiffé.

Elle m'énerve ma soeur.

Permalink 17:16:00, Catégories: Patati et Patata, 371 mots   French (FR)

Trois en un

Frayer à la Fnac un samedi après midi, est une pratique aussi masochiste que fastidieuse. Comme nous avons tous un d'Aboville qui sommeille en nous, j'ai néanmoins cédé à mon penchant d'aventurier intrépide. Ah la Fnac... Sa chaleur subtropicale, sa densité asiatique, sa musique de fond wagnérienne... J'ai fait une tentative pour lire 32 décembre, le nouvel album de Bilal. Ca avait l'air bien dessiné et bien colorié (je ne voudrais pas vous écraser par une avalanche de termes trop techniques) mais au bout de trois pages j'ai refermé. Je n'arrivais pas à me concentrer : trop de bruit, trop de bousculades, impossible de lire dans cette ambiance, autant pisser dans un violon ou lire un album de Druuna, la main droite attachée dans le dos. Alors j'ai pris une autre BD dont j'ai oublié le titre, et je suis tombé sur un dessin en noir et blanc où une femme nue larguait un gros étron sur le torse de son compagnon de jeu sexuel. J'ai trouvé ça vaguement répugnant, c'est probablement lié au petit-bourgeois qui sommeille en moi (juste à côté de d'Aboville). Ensuite je me suis attardé sur une vidéo de Johnny massacrant le Hey Joe de Hendrix. C'est quand même dingue ce que ce type peut transpirer. C'est pas des icebergs qu'il faut envoyer en Ethiopie, c'est Johnny et Baudis. A eux deux, ces hommes fontaines feraient refleurir le désert. Enfin, je suis courageusement parti à la recherche du dernier album des Fabulous Trobadors. Ca m'a pris du temps parce que les gens de la fnac, l'avait classé dans la catégorie Rock français entre Fabian Lara et Gotainer. Il faut bien avouer que leur sens du classement me destabilise un peu à la Fnac. Après des émotions aussi fortes, je suis allé à la boulangerie pour me faire un gros gôuter.

Je me rends compte que cette entrée à un côté rédaction de 5°, genre "Racontez votre samedi après-midi à la ville". C'est probablement le côté enfant qui sommeille en moi (à côté de d'Aboville et du petit bourgeois).

13.06.03

Permalink 20:03:45, Catégories: Patati et Patata, 11 mots   French (FR)

Vachette

Ah bon il n'était pas déjà mort Guy Lux?

Permalink 15:50:55, Catégories: Mes amis sont des potes, 45 mots   French (FR)

Le choc des cultures

"Il ne saurait y avoir ni vainqueur ni vaincu". Jacques Chirac, président de la République française.

"On a peut être perdu la blitzkrieg, mais on gagnera la guerre des tranchées. La lutte au fond ne fait que commencer". Gabriella, militante CGT.

Permalink 15:32:31, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 138 mots   French (FR)

On se la pète grave

Ce matin j'ai acheté la Voix du Nord (le Washington Post local). Notre barrage d'hier a décroché la Une. Gros titre, plus photo centrale, la classe. Plus de 100 km de bouchon, c'est fort quand même. Je pense que les gars de Coventry doivent être contents d'avoir enfin pu se faire entendre; l'un d'eux a déclaré : "Il ne faut pas croire que ça nous plaise de provoquer autant de désordre, mais si d'autres actions sont programmées, je répondrai présent. Par solidarité avec mes collègues. Et parce qu'il n'y a pas d'autres moyens...". D'après le journal il y avait autant de profs que d'ouvriers plus quelques agents EDF et cheminots. C'est tout le contraire du corporatisme, me semble-t-il...

Permalink 15:17:57, Catégories: Petit boutiquier, 312 mots   French (FR)

Ode à mon pays

Je ne dis pas que Raffarin est un nazi. Ca serait malhonnête et mensonger de ma part de faire des parallèles aussi douteux. Raffarin n'a jamais déporté de fonctionnaires. D'ailleurs de très bons amis à lui sont fonctionnaires. Nan je dis juste que Raffarin a un gros cul et une tête de cube. Nuance. Après ces précautions d'usage, je vous livre un tract pastichant un poème célèbre (l'info vient du site d'Ancilla) :

« Quand ils ont fermé la maternité de proximité,
Je n'étais pas enceinte.
Quand l'entreprise voisine a fermé,
Je me sentais à l'abri dans la mienne.
Quand ils ont réduit les effectifs de l'hôpital public,
Je n'étais pas malade.
Quand ils ont supprimé des postes à l'Education Nationale,
Je n'avais pas d'enfant scolarisé.
Quand ils ont fermé des bureaux de poste ruraux,
J'habitais en ville.
Quand ils sont attaqués au spectacle vivant,
Je regardais la télévision.
Quand ils ont bradé notre couverture sociale,
J'étais en bonne santé.
Quand ils ont remplacé les surveillants,
Je n'étais pas étudiant.
Quand ils ont réduit le réseau SNCF local,
Je ne prenais pas le train.
Quand ils ont laissé détruire les sites archéologiques
Je ne m’intéressais pas encore à mon passé.
Quand ils se sont attaqués aux retraites,
J'étais jeune.

Puis un jour...
Je suis tombé malade ,
J'ai calculé le futur montant de ma retraite,
J'ai eu un accident de la route,
J'ai eu des enfants,
J'ai eu besoin d'envoyer un colis,
J'ai voulu aller au théâtre,
Mes enfants ont suivi des études,
J'ai dû renoncer à conduire,
Etc.

Quand j'ai compris que tout cela me concernait,
heureusement, il était encore temps.."

Permalink 07:38:54, Catégories: Patati et Patata, 200 mots   French (FR)

Blog people

On a tous fait l'expérience suivante : on photographie un enfant (ou bien la kopine d'un kopin) et celui-ci vous tire la langue ou vous fait une grimace. Sans raison particulière. Juste pour le plaisir de défier l'objectif. Pareil quand une caméra vient filmer une foule (des manifestants par exemple), il y a toujours des personnes qui tout d'un coup changent de comportement. Ils cherchent à se faire remarquer, à faire le pitre, à chanter, à sodomiser un caniche... juste pour le plaisir d'être filmé. Tout ça pour dire que l'objectif d'une caméra ou d'un appareil photo modifie notre comportement, influe sur notre manière d'agir. Je me demande si mon blog ne fait pas le même effet sur moi. Je m'explique. Ce matin pour des raisons physiologiques qui me sont propres, je resterai volontiers vautré dans mon lit à l'abri des malheurs du monde. Mais alors je sais que je n'aurai rien à raconter dans mon blog et ça gâcherai mon recueillement. Du coup je vais faire un effort pour aller à la nouvelle assemblée générale de ce matin... P'tain de blog à la con.

Permalink 07:23:11, Catégories: Patati et Patata, 29 mots   French (FR)

Haut les coeurs

Nouvelle campagne de pub sur France Inter au slogan choc : "Le porc, j'adore". Il y a un je-ne-sais-quoi d'écoeurant à écouter ça lors d'un lendemain de cuite...

Permalink 07:18:16, Catégories: Patati et Patata, 49 mots   French (FR)

Boire ou grèver, faut-il choisir?

Le problème c'est que chaque journée d'action nationale se termine ici par un barbecue et une beuverie organisée dans les règles de l'art. Je me demande si mon organisme sera assez fort pour supporter une éventuelle grève générale nationale...

12.06.03

Permalink 19:36:52, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 21 mots   French (FR)

Le calice jusqu'à la lie

Chirac remercie les enseignants d'avoir permis la bonne tenue du bac.
Et en plus il se fout de notre gueule.

Permalink 19:27:08, Catégories: Petit boutiquier, 121 mots   French (FR)

Et si on soufflait un peu?

"Je veillerai à ce que le climat social reste dans notre pays le meilleur possible mais je confirme notre engagement sur l'instauration d'un service minimum". (Raffarin, premier ministre, je vous emmerde et je suis de droite, éd.Tatcher, 1980)

Après avoir fait la guerre aux immigrés (reprise des vols charters), aux mendiants, aux jeunes et aux prostituées (lois Sarko), aux pauvres (réformes sur l'ISF, sur la retraite, sur la sécu), aux fonctionnaires (démantèlement des services publics), reste encore ces putains de syndicats qui font rien qu'à grogner... Ben oui, une grève ça gêne les gens. Une grève qui ne gêne personne, ca s'appelle un pique-nique en plein air.

Permalink 19:03:22, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 297 mots   French (FR)

Bilan

Journée morose aujourd'hui, faites de hauts et de bas. L'opération de ce matin a été une vraie réussite, ça valait le coup de se lever à 5 heures du mat. Ces prolos y'a pas à dire, ils savent quand même organiser les choses. En fait un barrage routier c'est assez simple à mettre en place : on débarque avec une centaine de voitures sur l'autoroute, on ralentit progressivement, on s'arrête et on monte un mur de pneu. C'est tout con et c'est super efficace. En quelques minutes, l'embouteillage est monstre. La police n'a pas la place pour intervenir et doit se contenter d'attendre. En plus mis à part une dizaine d'énervés, les automobilistes étaient plutôt souriants.
Cela étant dit, on ne peut pas dire que la journée soit une totale réussite. Partout les épreuves du bac se sont déroulées quasi normalement. Trop de profs n'ont pas osé exercer leur droit de grève. On perd notre principal moyen de pression. C'est dur de voir des collègues flancher dans la dernière ligne droite. D'ailleurs, l'AG de ce soir était étrangement calme. Pas d'engueulades, pas de cris. On sentait les gens fatigués. Va falloir remobiliser tout ce beau monde. Cela étant dit, rien n'est perdu, car si les gens sont fatigués, il n'en demeure pas moins qu'ils restent très en colère. Et puis les gens restent toujours très motivés pour le travail de terrain : diffusion de tracts dans les CHR, dans les usines, aux centres des impôts... Ce travail de sape finira bien par payer, tôt ou tard. Suffit juste d'être patient.

Permalink 18:24:55, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 105 mots   French (FR)

Faire-part

"On nous rabâche les oreilles avec les jeunes qui risquent de rater leur examen qu'il préparent depuis deux ans. C'est vrai que c'est dur pour eux si ils ratent leur bac. Mais moi ça fait trente ans que je bosse à Coventry. A la fin du mois on nous jette. Le repreneur est parti avec la caisse, il n'a pas tenu ses engagements. Alors qui est-ce qui est le plus à plaindre? Pourquoi personne ne parle de nous?" (Un ouvrier de Coventry sur le barrage routier de Lille).
Depuis le mois de janvier, 4200 emplois ont disparu dans la région Nord-Pas-de-Calais.

Permalink 05:33:31, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 18 mots   French (FR)

Go

Ce matin ils vont semer des blocs de béton sur l'autouroute. P'tain, ca va chier.

11.06.03

Permalink 23:26:37, Catégories: Patati et Patata, 199 mots   French (FR)

Retour vers le passé

Sale temps en vérité. Karl Zéro se la joue speaker de TSF, Bruel se prend pour un chansonnier de l'entre-deux guerres, Raffarin se métamorphose en populiste des années 30 et Jean-Pierre Pernaud reste fidèle à lui même, genre France d'en bas du terroir, tendance santons de Provence du XVI° siècle. Tout le monde est à l'aise dans ses sabots. Bienvenu dans un monde de déprime où quelques rabougris aux sonothones épais se déhanchent sur les rythmes décatis d'un rocker forcément bouffi, devenu l'idole des plus tout jeune. Même les jeunes et jolies sont devenus de vieilles connes pleurant comme vache qui pisse le Casimir perdu des Cités d'or. Quant à moi je fais comme les autres. Hier, les sonos des manifs crachotaient en boucle ce doux refrain que me chantait ma maman, "Antisocial, tu perds ton sang froid". Hier, les manifestants reprenaient en choeur les paroles d'Hexagone, la chanson qu'aimait chanter Renaud du temps où il était juvénile et sobre. Je n'ai pu m'empêcher de verser une larme de nostalgie. Décidément y'a plus de jeunesse.

Permalink 18:58:16, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 180 mots   French (FR)

Bachotage

L'économie n'est pas forcément une science de droite. C'est ce que montre l'interview de René Plasset qui se confronte aux thèses libérales de Raymond Soubie.
Pour mémoire, en France :
1896 : 18 millions de travailleurs pour 55 milliards d'heures de travail. 1996 : 22 millions de travailleurs pour 35 milliards d'heures de travail.
1886 : 3000 heures de travail par an par individu.
1996 : 1600 heures de travail par an par individu.
1850 : le temps de travail représentait 70 % de la vie éveillée d'un homme, 43% en 1900, 17 % aujourd'hui.
Le temps de travail baisse mais dans le même intervalle de temps, le pouvoir d'achat individuel a été multiplié par huit. Les progrès technologiques compensent et permettent largement la baisse du temps de travail. Il n'y a pas que la démographie dans la vie, il y a aussi le progrès social et le partage des gains de productivité. L'allongement du temps de travail, non compensé par une augmentation du pouvoir d'achat, est donc pour la France une grande et triste première depuis un siècle.

Permalink 15:32:29, Catégories: Petit boutiquier, 57 mots   French (FR)

Grosse tête

Bad Vibrations : "Nos adversaires, ont perdu le sens de la France -et- semblent préférer leur parti à leur patrie" (Raffarin, premier ministre de la France, C'est votre dernier mot Jean-Pierre?, ed.l'Antifrance, 1934).

Good Vibrations : "Un homme qui se respecte n'a pas de patrie. Une patrie, c'est de la glu. " E.M.Cioran

10.06.03

Permalink 17:02:26, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 188 mots   French (FR)

Ceci n'est pas une pipe

Les grévistes ne séquestrent personne. Ce ne sont pas des preneurs d'otages.
Les grévistes ne grognent pas. Ce ne sont pas des cochons.
Les grévistes ne font pas grève parce qu'ils ont un malaise. Les grévistes sont en pleine santé.
Les grévistes ne sont pas des privilégiés. D'après un sondage Sofres-Bva réalisé pour le Figaro, aucun grèviste n'est millionnaire.
Les grévistes ne sont pas corporatistes. Ils crient "public/privé même combat".
Les grévistes ne s'essoufflent pas. Les grévistes sont des surhommes à trois poumons.
Les grévistes n'ont pas peur des réformes. Les grévistes n'ont peur de rien, surtout pas du Medef.
Les grévistes ne sont pas 1000 selon la police. Les grévistes sont 40 000 milliards au minimum.
Les grévistes ne veulent pas la mort du contribuable. Les grévistes sont eux-mêmes des contribuables.
Les grévistes ne sont pas des enfants. Ils n'ont pas besoin de pédagogie, de communication. Les grévistes savent lire.
Et pour en savoir plus.

Permalink 14:43:17, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 319 mots   French (FR)

Tu la sens ma grosse manif?

Et une manif de plus. Il va falloir que les neuneux du gouvernement et de TF1 arrêtent de prendre leurs désirs pour des réalités, le mouvement social ne s'essouffle pas. La manifestation de ce matin a encore été réussie. Certes, les profs étaient moins nombreux que prévu mais en contrepartie, les électriciens, les cheminots, les pompiers, les communaux et les ouvriers de plusieurs grosses boîtes locales étaient bien présents. Beaucoup de monde donc, beaucoup d'ambiance aussi et il y avait même un slogan inédit jusqu'alors : "Raffarin démission". Cela ne veut pas dire que ca sera suffisant mais en tout cas ça fait toujours plaisir de constater que malgré la propagande et les mensonges éhontés des vassaux du Medef, les gens ne veulent rien lâcher. Pour la première fois, on a même vu une trentaine de CRS dans leur tenue de Robocop (ils ont même des coquilles, c'est trop mignon). Ils étaient placés devant le siège de l'UMP ce qui a forcé le cortège à faire un détour. Il faut dire qu'à chaque fois des centaines d'oeufs sont jettés contre leur vitrine et quand on sait le prix qu'exige aujourd'hui le petit personnel philippin pour faire le ménage, autant faire appel au préfet. Du coup une dizaine de gars de la CNT ont balancé sur "les forces de l'ordre" les paquets de lessives que l'usine locale avait distribué gratuitement aux manifestants. Les CRS ont répondu en envoyant une ou deux bombes lacrymo. Et ça s'est arrêté là. Ce soir à la Bourse du travail il y a une grosse assemblée générale interprofessionnelle. L'équité dans la régression ne passera pas par nous, du moins il faut encore le croire. A suivre donc.

09.06.03

Permalink 22:04:34, Catégories: Patati et Patata, 2 mots   French (FR)

Bonne nuit.

Bonne nuit.

Permalink 16:53:34, Catégories: Patati et Patata, 93 mots   French (FR)

Raphaël

Je n'ai jamais su dessiner, pas même un mouton. Les dessins de Raphaël exposés actuellement au musée des Beaux-Arts de Lille ne m'en paraissent que plus géniaux encore : sens du détail, pureté du trait, ombres subtiles... Comme l'écrit non sans finesse une certaine Emilie dans le livre d'or de l'exposition, "c'est super cool!". Ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir se déplacer pour admirer cette très belle exposition, pourront toujours en avoir un bref aperçu ici.

Permalink 11:51:51, Catégories: Patati et Patata, 30 mots   French (FR)

Pas de rires et pas de chanson

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi je m'obstine à écouter cette grosse daube d'émission radiophonique qu'est Le fou du roi de Stéphane Bern? C'est vraiment à chier...

Permalink 11:18:33, Catégories: Patati et Patata, 197 mots   French (FR)

Chasseurs de titres

"Le peuple a tranché". C'est par cette formule lapidaire que le quotidien Libération saluait l'exécution de Louis XVI le 21 janvier 1793. Plus proche de nous, le même journal écrivait en Une au lendemain de l'élection de Chirac à la présidentielle : "5 ans ferme", référence subtile aux casseroles judiciaires traînées par le parrain de Paris. Ce matin kopin Pem m'a révélé le secret de cette continuité dans l'excellence du calembour, du jeu de mot et du titre choc. Ce secret il le détient de kopin Zongo qui lui même le détient d'un kopin qui avait fait un stage à Libération. D'après ces sources aussi qualifiées que fiables, il existerait au sein de la rédaction du journal un groupe de trois personnes payées pour trouver le titre de l'édition du lendemain. Ils ne font rien d'autre. Une vie entière de labeur consacrée à ça. Trouver le titre ultime et suprême. Trouver le titre qui tue la mort, le titre éternel. Je trouve ça beau. Je crois même que je les envie un peu.

Permalink 09:40:38, Catégories: Patati et Patata, 107 mots   French (FR)

On achève bien les chevaux

On a beau se croire immortel, un jour ou l'autre, on meurt. C'est pas vraiment un scoop. Mais que faire de notre cadavre? L'incinérer? L'enterrer? Le momifier? En faire don à la science? L'exposer dans un mausolée ou dans un loft quelconque? Le faire disparaitre dans une baignoire d'acide? Le lester avec un parpaing à chaque orteil au fond de la Seine? L'offrir à une peuplade cannibale pour le goûter du 4 heure avec un pot de nutella en prime? Ces huit gaulois en tout cas ont choisi (à moins que l'on ai choisi pour eux) : ils meurent avec leurs chevaux.

Permalink 08:51:51, Catégories: Patati et Patata, 17 mots   French (FR)

P'tit déj blues

"Eh grosse pouffe, tu n'as pas le monopole du beurre!" (Les petits déjeuners de VGE)

08.06.03

Permalink 20:42:54, Catégories: Mes amis sont des potes, 132 mots   French (FR)

Ca va djeumper

Il y a des gens qui le matin (à 12 h) se lèvent en se disant : "aujourd'hui je la quitte". Résolu, le garçon oublie sa légère gueule de bois. Il balaye d'un revers de la main ses soucis financiers. Il achète son billet de train, fait cinq heures de trajet. Pendant ces cinq heures ça rumine, ça cogite, ça gamberge sévère. Arrivé à la gare, forcément la belle ne répond pas au coup de fil. Alors le garçon se décide, respire un grand coup et commence à courir jusqu'au domicile de la demoiselle. Pendant 20 km. A 8 heures du soir. La pluie menace. Le ventre est vide. Ces gens là sont rares. Je ne suis pas peu fier de les connaître.

Permalink 18:12:08, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 18 mots   French (FR)

I had a dream

La grève des cons est certainement une utopie mais my god que cette utopie est séduisante...

Permalink 14:56:18, Catégories: Patati et Patata, 106 mots   French (FR)

Wazemmes

Une terrasse de café, un petit blanc bien tassé, un brin de soleil, des jolies filles plein le marché... Tout autour de nous, les gens s'agitent calmement. Ils engueulent leurs gosses, ils portent des sacs de pamplemousses. Ils écoutent sereins et concentrés le bateleur vendre son peleur d'oignon high tech vu à la télé. Ils commandent des poulets à la sauce provençale... Y'a bien ce joueur d'orgue de Barbarie qui nous crise les bouilles mais bon, c'est toujours mieux que les flûtistes des Andes et leur sempiternel Condor el pasa. Sam lit l'Equipe. Nan vraiment on est bien.

Permalink 09:17:02, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 2 mots   French (FR)

La rue

Permalink 08:40:36, Catégories: Patati et Patata, 169 mots   French (FR)

Point G

Bon faut pas croire, il n'y a pas que la politique qui m'intéresse dans la vie. Quoique... Ainsi le fameux point G, celui qui fait jaser bien des langues dans les chaumières, est-il de droite ou de gauche? Les féministes voient dans les études visant à prouver l'existence de ce point ultrasensible une tentative pour démontrer la supériorité de l'orgasme vaginal sur l'orgasme clitoridien, qui ne nécessite pas d'intervention masculine. D'ailleurs, les premières études sur le point G ont débuté aux Etats-Unis après l'élection de Reagan. Quoi qu'il en soit, il apparaît quand même difficilement concevable de mener des études où des femmes, telles de petites souris blanches de laboratoire, accepteraient de se masturber sous les yeux attentifs de scientifiques en blouse blanche dans l'espoir de trancher définitivement la question. Peut-être il y aurait-il sur ce point un nouveau sujet de téléréalité à concrétiser...

07.06.03

Permalink 23:23:06, Catégories: Mes amis sont des potes, 27 mots   French (FR)

Physionomiste

"Ce genre de truc, ca a du nez, mais ça n'a pas de bouche". Et il se resservit un troisième verre de jus de gingembre (45°).

Permalink 18:58:51, Catégories: Petit boutiquier, 29 mots   French (FR)

Propagande

Après les chiffres austères, voici les images qui à coup sûr amuseront votre beau-frère :
- Question pour une tête de cube
- Le bébert
- L'oncle Raf'le

Permalink 18:12:48, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 194 mots   French (FR)

Le travail tue

Décidément je suis très chiffre aujourd'hui. Je suis tombé sur un article du Monde Diplomatique, forcément très instructif, Mourir au travail. Comme je sais que ni télévision Matignon ni radio Matignon ne reprendront l'info, je me permets de le faire.
Ainsi d'après un rapport de l'OIT (Office International du Travail), que l'on ne peut raisonnablement pas taxer de gauchisme éhonté, chaque année dans le monde plus de deux millions de salariés meurent dans l'exercice de leur métier : le travail tue 5000 personnes par jour. En France, 2 salariés sont tués par leur travail chaque jour, 8 se blessent chaque minute sur leur lieu de travail.
Autre chiffre intéressant : dans les années 1970, un patron touchait en moyenne environ quarante fois le salaire moyen d'un travailleur; aujourd'hui, il gagne mille fois plus.
Bilan : les salariés sacrifient leur vie et leur santé pour le bien être d'une économie libérale qui ne profite qu'à une poignée de privilégiés. L'attaque contre les régimes des retraites n'en est que plus honteuse.

Permalink 15:08:34, Catégories: Le petit Nicolas, 232 mots   French (FR)

Prisons françaises

La poitevine connection menée par notre petit Nicolas à nous, résout le problème social par le tout sécuritaire. Non content de mépriser la France d'en bas, elle enferme la France du sous-sol. Résultat la population carcérale explose. La France bat aujourd'hui un nouveau record puisque pour la première fois depuis la Libération le seuil des 60000 détenus a été dépassé. Derrière les murs de prison s'entassent 60 513 détenus pour 48 603 places... Encore un effort et on fera aussi bien qu'aux Etats-Unis (1 détenu pour 100 habitants). Les conséquences de ce surpeuplement carcéral sont dramatiques. Alors que le nombre de suicides a tendance à diminuer en milieu libre, il augmente dans les prisons françaises : les détenus se suicident 7 fois plus que les personnes libres. La prison c'est aussi :
- 3 tentatives de suicide par jour.
- 3 décisions de grève de la faim par jour.
- 1 suicide tous les 3 jours.
- 60% des personnes incarcérées qui se suicident sont en attente de jugement.
- 1/3 des suicides ont lieu dans le premier mois de la détention.
- Il y a 10 fois plus d'auto-agression en prison qu'en milieu libre.

(Source : Rapport sur les suicides de détenus (1998-1999), Direction de l'administration pénitentiaire, et l'étude de Nicolas Bourguoin : Le suicide en prison, logiques sociales, L'Harmattan, 1994. Consultable sur
prison.org)

06.06.03

Permalink 22:22:40, Catégories: Ailleurs, 149 mots   French (FR)

Ciné club

L'American Film Institute a publié le palmarès des pires canailles de l'histoire du cinéma ainsi que celui des plus gentils héros. Hannibal et Indianna Jones sont les grands vainqueurs. Si vous souhaitez voir le reste du palmarès allez faire une visite ici. Quant à moi, mes personnages les plus méchants du cinéma sont : "Franck" (Henry Fonda) dans Il était une fois dans l'Ouest, La Crampe dans Pulp Fiction et le tueur à gages (Poelvoorde) de C'est arrivé près de chez vous. Les plus gentils sont : Charles Bronson dans Il était une fois dans l'Ouest , Butch (Bruce Willis) dans Pulp Fiction et le tueur à gages de C'est arrivé près de chez vous. Le personnage le plus con étant celui Jean Lefebvre dans l'inoubliable et inoublié Mais où est donc passée la 7° compagnie? ("j'ai glissé chef").

Permalink 19:43:36, Catégories: Patati et Patata, 27 mots   French (FR)

Géant vert

Putain, je suis vert, j'ai appris que des enfants en cachette m'appelaient Hulk. Je me demande si parfois je ne crie pas un peu fort...

Permalink 09:02:06, Catégories: Mes amis sont des potes, 55 mots   French (FR)

Déprime

"Tu sais petit, la vie n'est qu'une tartine de merde..." (anonyme). Forcément une fois qu'on sait ça, on a du mal à être poli avec les voisins. On se sent nul, moche et inutile. On irait même jusqu'à se vautrer devant un double dame sur terre battue, une vraie décadence.

Permalink 07:43:41, Catégories: Patati et Patata, 17 mots   French (FR)

Rien à voir

L'homme invisible se promène avec la braguette ouverte et tout le monde s'en fout.

05.06.03

Permalink 19:41:17, Catégories: Patati et Patata, 19 mots   French (FR)

La bande à Bona

Ca me rassure toujours de trouver un blog pire que le mien avec des chroniques pire que les miennes...

Permalink 19:33:18, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 80 mots   French (FR)

Un million de bombes humaines

Vous vous souvenez sans doute de ce fait divers arrivé en 1993 à Neuilly : ayant manifestement pété une durite, un homme bourré de dynamite entre dans une maternelle, séquestre des gamins et leur institutrice. La prise d'otage dure 46 heures au bout desquelles Human Bomb, comme il s'était lui même surnommé, fini par être abattu par les hommes du RAID.

Voilà, c'est tout. C'était juste pour rappeler la définition exacte d'une prise d'otage.

Permalink 19:05:28, Catégories: Patati et Patata, 25 mots   French (FR)

Sable chaud

J'en ai marre d'écrire sur la grève. Mieux vaut écrire sur la plage. (De l'influence du péemisme sur mon blog).

Permalink 16:18:54, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 60 mots   French (FR)

La grève en chiffre

Pour ceux que ça intéresse, je mets ici tous les chiffres officiels du pourcentage de gréviste dans l'Education nationale depuis le début de l'année. Pour un mouvement qui s'essouffle depuis septembre c'est pas mal quand même. Je vous préviens c'est presque aussi passionnant que les pages saumon du Figaro.

Permalink 07:04:34, Catégories: Patati et Patata, 15 mots   French (FR)

Objectif nul

Quand Albe se trompe, Albator.

Je sens que cela va être une grande journée.

04.06.03

Permalink 20:31:43, Catégories: Ailleurs, 90 mots   French (FR)

Quizz for all

Qui a déclaré : "Il m'a dit que ce qui s'était passé entre eux avait été rapide et ponctuel"?

a) Hillary Clinton rapportant la confession (touchante) que lui fit Bill au sujet de sa stagiaire.
b) Marc Blondel rapportant la confession (émouvante) que lui fit François Chérèque (CFDT) au sujet de Fillon.
c) Claire Chazale rapportant la confession (bouleversante) que lui fit Jean-Marc Sylvestre au sujet de sa relation avec le patron du MEDEF?

Hum, je comprends vous hésitez. C'est dur. ----> la solution.

Permalink 18:08:42, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 79 mots   French (FR)

Métaphore de doryphore

"Regardez bien au fond du flacon d'où est sortie la bulle Internet : vous verrez bien qu'il y reste encore beaucoup de savon !" (Raffarin I°, ministre, chansonnier, auteur de bons mots pour banquets, mariages et galas en tout genre).
Et si on regarde bien au fond du flacon de vaseline d'où est sortie la réforme des retraites, vous verrez qu'il en restera encore suffisament pour la réforme de la sécurité sociale en septembre.

Permalink 14:25:40, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 317 mots   French (FR)

Où est ma pilule bleue?

Comme prévu, la grève est reconduite. Il n'empêche, la situation commence à être critique. Je n'ai plus que 3 kgs de spaghetti dans mon placard. Dans deux semaines, si Raffarin n'entend toujours pas (ça rend sourd) les clameurs de la France d'en bas à gauche, ca sera la rupture de stock, aussi inéluctable qu'irrémédiable. Je suis sûr que Lustucru, Panzani, Barilla et autres faiseurs de pâtes se font des oeufs en or depuis le début du mouvement. Il faut dire que le spaghetto est le meilleur ami de l'homme en général, du grèviste en particulier. Le spaghetto est économique; le spaghetto est bon, il se cuisine de mille et une manières; il est inratable, rapide à cuire (d'où son incontestable supériorité envers le riz); le spaghetto est convivial, c'est la bonne franquette incarnée (I had a dream : Balladur mangeant des spaghetti bolognaises, avec plein de sauce tomate dégoulinant sur son gros menton); le spaghetto est l'ami des petits et des grands, des jeunes et des électeurs de droite; le spaghetto nous veut du bien, il défend la veuve, l'orphelin et le petit Poucet; il est parmi nous, il est là, tapi dans l'ombre d'une casserole anonyme, pour nous protéger du grand complot et de Combien ca coûte?; en vérité mes frères je vous le dis, l'âge d'or du spaghetto est proche, repentez vous infâmes hérétiques qui vous gavez de coquillettes et autres vermicelles au goût de soufre; oui je le clame haut et fort, le spaghetto al dente doit être sélectionné par Santini et par Guy Forget; le spaghetto va sauver notre planète de cette société de merde. Lâaaaaaaachezzzzzz moi! Non j'irai pas dans votre ambulance! arggggggggghhhhhhh...

03.06.03

Permalink 10:50:25, Catégories: Ailleurs, 25 mots   French (FR)

Un Mars et ça repart

«Si un martien pète, Beagle-II détectera le méthane», Collin Pillinger. Un petit pas pour l'homme, un grand pet pour E.T.

Permalink 09:45:25, Catégories: Ailleurs, 66 mots   French (FR)

Stalinien d'en bas

Bienvenue aux neuneux d'en bas. Lu sur le forum du Monde : "Avec Cuba nous sommes les derniers sous controle d'obédience soviétique." C'est à des petits détails comme ça qu'on s'aperçoit que l'Education nationale a vraiment un problème. Ce sont ces petits riens quotidiens qui chaque jour me rendent un peu plus fier d'être Français.

Permalink 08:20:53, Catégories: Patati et Patata, 20 mots   French (FR)

L'humour est ailleurs

N'empêche que si l'homme invisible était aveugle, il ferait moins le malin.

Ne dites rien, je sais.

02.06.03

Permalink 16:55:13, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 81 mots   French (FR)

Radio Matignon

C'est vrai, je le reconnais volontiers, l'objectivité n'est pas forcément mon dada. La neutralité, l'impartialité, ça me fatigue vite. Elkabbash est pareil. Ce n'est pas un journaliste, juste un blogueur qui s'ignore, qui comme tout blogueur qui se respecte, aime à pousser des coups de gueule sur tout et sur rien. En toute subjectivité. La seule différence entre lui et moi, c'est que lui se prend pour un journaliste sérieux et responsable.

Permalink 15:56:15, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 59 mots   French (FR)

Tarot et révolution

Je viens d'avoir Gabriella au téléphone. Elle a téléphoné à la CGT de Montpellier (ma future académie). Il paraît que dans ladite académie il n'y que quatre profs du secondaire syndiqués à la CGT. Avec moi ca fera cinq.

(...)

A défaut de révolution, on pourra toujours faire un tarot.

Permalink 14:21:07, Catégories: On n'est pas là pour rigoler, 513 mots   French (FR)

Syndiqué

Comme beaucoup le 21 avril 2002 fut pour moi une sale journée. Voir Le Pen arriver au second tour de la présidentielle me fit tout simplement l'effet d'une très grosse baffe sur la gueule. Comme beaucoup je me suis dit : "il faut faire quelque chose, il faut réagir, ça ne peut pas continuer comme ça". Mais comme beaucoup, une fois l'indignation et la stupéfaction passées, je n'ai rien fait ou si peu : quelques manifestations, quelques articles ici et là mais vraiment rien de bien concret.
Prendre ma carte dans un parti gauche ne m'a jamais sérieusement traversé l'esprit. Voilà bien longtemps que les partis politiques ne font pas, ne font plus, un vrai travail de terrain. Je ne voyais pas en eux un outil efficace de lutte contre la misère et le racisme. Je n'ai pas non plus eu l'envie de militer au sein d'une association. Certes, nombre d'entre elles font au quotidien un travail remarquable. Elles se démènent, elles agissent, elles sont sacrément utiles. Pourtant leur pouvoir reste limité. Elles ont toutes les peines du monde à peser sur le débat politique (le droit de vote aux immigrés est réclamé en vain depuis deux décennies). Au pire elles sont méprisées et ignorées par les pouvoirs publics, au mieux elles sont traitées avec condescendance. Souvent elles ne doivent se satisfaire que de quelques déclarations de principes. Prenez une association comme ATTAC. Y'a plein de gens bien dedans. Ils sont généreux, humanistes, motivés, dynamiques. Mais ils n'obtiennent rien. L'application de la taxe Tobin n'est pas pour demain encore.
Reste la voie du syndicalisme. Le mouvement social de cette année aura au moins eu l'avantage de me faire percevoir la force du syndicat. Ce dernier me semble d'une part beaucoup plus actif, plus proche des citoyens que le parti politique, et d'autre part plus efficace que les associations. Sauf erreur ou oubli de ma part, les principales avancées sociales qui se sont réalisées en France depuis le XIX° siècle, se sont toujours faites avec l'aide des syndicats. Sans eux, rien de sérieux ne se fait, rien ne s'obtient. Les grands pontes du Medef et leurs vassaux se foutent des manifestations, des pétitions, des bulletins de vote. La seule chose qui les effraie c'est de voir leurs profits baisser. Ils n'acceptent de négocier que lorsque la grève commence à leur faire perdre trop d'argent. Or seul le syndicat a les moyens et la capacité de mobiliser les travailleurs sur une grande échelle. Le syndicat me semble-t-il est de nos jours le rempart le plus solide contre la déferlante libérale du MEDEF.
Aujourd'hui est une bonne journée, aujourd'hui, je me suis syndiqué à la CGT. Il m'aura fallu un an pour trouver une riposte au 21 avril. Pour cela, je remercie monsieur Raffarin.

Permalink 10:04:49, Catégories: Patati et Patata, 206 mots   French (FR)

Surchauffe

Parfois seul sur mon weblog j'ai l'impression d'être sur une île déserte jaune, tel un cyber Robinson Crusoe (Pem étant mon Vendredi à moi, serviable et remarquablement bien membré). Sur cette île je suis le seul maître à bord après Dieu, j'y écris ce que je veux, pour le pire, le meilleur et le moyen. Je crée, j'invente, je fais de mon mieux. Comme le criait si bien Léonard du haut de son Titanic, je suis "le roi du monde". Du moins c’est ce que je croyais.
Ce matin j’ai passé une heure à essayer de pondre un texte aussi philosophique que fumeux, aussi ambitieux que nébuleux. Il y était question pêle mêle de Victor Hugo, de ronds points de l’information, de bouteilles jetées à la mer, d’espions… Nan vraiment j’espère que vous mesurez la chance que vous avez eu d’échapper à cet infâme scribouillage. Heureusement j’ai perçu à temps l’insoutenable nullité de mon être. Alors j’ai tout effacé. Je ne suis pas le seul maître à bord, vous êtes une limite à mon pouvoir. Finalement je ne suis pas sur une île déserte. Trop cool.

01.06.03

Permalink 11:53:58, Catégories: Patati et Patata, 12 mots   French (FR)

Cogito

Je penche donc je suis (Mémoires de la Tour de Pise).

Permalink 10:03:17, Catégories: Ailleurs, 195 mots   French (FR)

Inculture Pub

Un truc qui m'énerve sur le site du Monde (offrez-lui une cocotte-minute sub, le cadeau idéal de la fête des mères), c'est leur manie de coller un encart publicitaire non pas à la périphérie de la page consultée mais en plein milieu de l'article. Exemple. Les pop ups sont (Mégane 306, l'aspirateur à gonzesse qu'il vous faut) pénibles mais on peut les ignorer, cliquer avec rage et hargne sur la petite croix pour les renvoyer dans les abysses du nénet galactique. (Poker 100% vitamine, le jus de fruit favori de Virenque). On peut ensuite se concentrer sur les analyses savantes des plus grands journalistes de l'hexagone. Avec cette nouvelle technique, impossible d'échapper à ces images subliminales. Pourquoi le Monde n'utilise-t-il pas cette technique pour leur édition papier? (Pétrole âne, le shamping recommandé par Zidane). On savait déjà que les publicitaires avaient tendance à nous prendre un peu beaucoup pour des débiles, on sait maintenant qu'ils nous prennent en otage. Alors moi je dis zut. Pour tout l'or du monde je ne m'abaisserai jamais à de tels procédés.

Permalink 09:04:57, Catégories: Patati et Patata, 14 mots   French (FR)

Polémique

Mes stats pour le mois de mai : 1000 visites selon la police, 3000 selon les organisateurs.

Le blog de Torpedo

J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée nationale.

Juin 2003
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
<<  <   >  >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30

Rechercher

Recent Referers


Top Referers

Syndiquez ce blog XML

What is RSS?

powered by
b2evolution